Henge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les trois henges quasi alignés du complexe de Thornborough Henges (North Yorkshire, Angleterre). Voir l'article en anglais.

Un henge (mot anglais) est une structure architecturale préhistorique presque circulaire ou ovale, délimitant généralement une zone de plus de 20 mètres de diamètre comprenant une limite de terrassement composée d'un fossé et d'un talus.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Cercle de Brodgar, Orcades, aire d'origine possible des henges

Le terrassement permet d'accéder à l'intérieur par une, deux ou quatre entrées. Les composants internes peuvent comprendre un portail, des cercles de bois, des enclos de poteaux, des cercles de pierres, des ensembles de quatre pierres, des monolithes, des poteaux isolés, des puits, des cuvettes, des alignements de poteaux ou de pierres, des monuments funéraires, un monticule central et des trous de piquets[1].

L'inefficacité défensive de leur talus avec fossé intérieur (cas le plus fréquent) conduit à considérer les henges non comme des ouvrages de défense, mais comme des centres culturels ou rituels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. selon la définition de l'English Heritage

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]