Arc de Néron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arc de Néron
Lieu de construction Regio VIII Forum Romanum
Capitole, Asylum
Date de construction Entre 58 et 62 apr. J.-C.
Ordonné par Néron
Type de bâtiment Arc de triomphe
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome3.png
Arc de Néron
Localisation de l'arc dans la Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 53′ 36″ nord, 12° 28′ 59″ est
Liste des monuments de la Rome antique

L'arc de Néron (en latin : Arcus Neronis) est un arc de triomphe romain situé à Rome sur le Capitole et construit durant le règne de Néron.

Localisation[modifier | modifier le code]

Il se trouve dans l'intermontum, baptisé Asylum, entre la colline de l'Arx et celle du Capitolium (in medio Capitolini montis)[1],[2]. Selon une hypothèse, il enjambe le Clivus Capitolinus à l'instar d'arcs républicains antérieurs comme l'Arc de Scipion l'Africain et pourrait être le dernier à être franchi avant d'atteindre l'aire capitoline[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction de l'arc est ordonnée par Néron vers 62 ap. J.-C. pour commémorer les victoires de Corbulon sur les Parthes entre 58 et 60 qui ont permis à l'Empire romain de reprendre le contrôle de l'Arménie[a 1]. L'arc a probablement été démantelé peu après la mort de Néron[1] et sa condamnation à la damnatio memoriae[4],[a 2], à moins qu'il n'ait été détruit dans les incendies de 69 ou de 80 qui ont touché le Capitole[3].

Description[modifier | modifier le code]

La seule source qui nous est parvenue permettant de reconstituer l'arc sont des pièces de monnaies frappées à partir de 64 où l'arc est représenté en perspective au revers, l'avers portant le portrait de Néron[5],[6]. Les premières pièces de ce type ont peut-être été frappées dans l'atelier monétaire de l'Arx, auquel cas les artisans ont certainement pris l'arc lui-même comme modèle[3]. Selon cette représentation, il s'agit d'un arc à voûte simple surmonté d'un quadrige conduit par les figures de Victoria et de Pax. Les coins de l'attique sont occupés par des statues de soldats romains en bronze[1]. La vue en perspective permet de mettre en évidence la présence d'une statue colossale de Mars occupant une alcôve latérale de l'arc[7]. Les piliers et l'arche sont décorés de reliefs élaborés[4], une pratique innovante à l'époque qui est ensuite largement reprise[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sources modernes :
  1. a b et c Platner et Ashby 1929, p. 41.
  2. Kleiner 1985, p. 64.
  3. a b et c Kleiner 1985.
  4. a et b Richardson 1992, p. 27.2.
  5. Cohen, Nero, 306-310
  6. British Museum, Nero, 183-190 et 329-334
  7. Kleiner 1985, p. 81.
  8. Kleiner 1985, p. 79-81.
  • Sources antiques :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Samuel Ball Platner et Thomas Ashby, A topographical dictionary of Ancient Rome, Oxford University Press,
  • (en) Lawrence Richardson, A New Topographical Dictionary of Ancient Rome, Johns Hopkins University Press, , 488 p. (ISBN 0801843006)
  • (en) Fred. S. Kleiner, « The Arch of Nero in Rome : a Study of the Roman Honorary Arch before and under Nero », Archaeologica, Rome, Giorgio Bretschneider Editore, no 52,‎

Article connexe[modifier | modifier le code]