Arc de la Piété

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arc de la Piété
Lieu de construction Regio IX Circus Flaminius
Champ de Mars
Type de bâtiment Arc de triomphe
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome3.png
Arc de la Piété
Localisation de l'arc dans la Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 53′ 55″ nord, 12° 28′ 37″ est
Liste des monuments de la Rome antique

L'arc de la Piété (en latin : Arcus Pietatis) est un arc de triomphe romain situé sur le Champ de Mars.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'arc se tient au nord du Panthéon, peut-être inclus dans le portique entourant la cour devant le temple[1], entre les thermes de Néron et d'Alexandre et le temple de Matidia. Il est cité dans les Mirabilia comme étant lié au temple d'Hadrien et comme étant situé près des églises Santa Maria in Aquiro et Maddalena[2]. Il est possible qu'il s'agisse d'une des entrées monumentales d'un portique de la zone, celui entourant la cour au nord du Panthéon, le temple de Matidia ou le temple d'Hadrien. Il paraît peu probable qu'il s'agisse d'une structure libre placée au centre d'une esplanade[3]. La localisation précise de l'arc demeure problématique à cause du fait qu'après le XIe siècle, plusieurs arcs de Rome sont renommés Arcus Pietatis, augmentant les risques de confusion[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arc a été identifié par l'archéologue Rushforth comme étant celui dédié à Auguste dont la construction a été initialement prévue sur le Forum Romain par décret du Sénat en 29 av. J.-C. mais qui n'aurait finalement pas été érigé sur le Forum mais déplacé sur le Champ de Mars[1].

Description[modifier | modifier le code]

Un des reliefs décorant l'arc représenterait une femme implorant Trajan, une scène à l'origine d'une légende dont une version apparaît dans l'œuvre de Dante[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sources modernes :
  1. a, b et c Platner et Ashby 1929, p. 42.
  2. a et b Richardson 1992, p. 28.1.
  3. Richardson 1992, p. 28.2.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Samuel Ball Platner et Thomas Ashby, A topographical dictionary of Ancient Rome, Oxford University Press,
  • (en) Lawrence Richardson, A New Topographical Dictionary of Ancient Rome, Johns Hopkins University Press, , 488 p. (ISBN 0801843006)

Article connexe[modifier | modifier le code]