Antonov (aéronautique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Antonov
logo de Antonov (aéronautique)
illustration de Antonov (aéronautique)

Création 1946
Fondateurs Oleg AntonovVoir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Oleg Antonov
Forme juridique Entreprise d'ÉtatVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Kiev
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Direction Sergii Bychkov[1]
Directeurs Oleg Antonov (-) et Petro Balabuyev (en) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Aéronautique
Produits Avions divers
Société mère UkrOboronPromVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Antonov Airlines
Site web www.antonov.com

Antonov est un bureau d'études et de construction aéronautique ukrainien (anciennement soviétique, en russe : Авиационный научно-технический комплекс им. О.К.Антонова, abrégé АНТК им. О.К.Антонова) fondé le 31 mai 1946 par Oleg Konstantinovitch Antonov[2], sous le nom de OKB-153.

Très fécond, avec une production extrêmement variée, il s'est particulièrement illustré dans le domaine de l'aviation légère. Son An-2, produit depuis 1947 et encore en service, a eu un rôle majeur dans la mise en valeur de l'espace agricole et le désenclavement.

Parmi les réalisations récentes, on compte nombre de transporteurs lourds tels que l'Antonov An-124 et l'avion le plus lourd au monde, l'Antonov An-225 Mriya (désignation OTAN Cossack).

En , le gouvernement ukrainien annonce son transfert au sein de la société d'État Ukroboronprom, associant l'ensemble des entreprises de défense ukrainiennes.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , un décret du Conseil des ministres de l'Union soviétique décidait la création du bureau d'études no 153 près de l'usine de construction aéronautique de Novossibirsk et nommait Oleg Konstantinovitch Antonov à sa tête. Le même décret confiait à ce bureau le soin de concevoir un avion à vocation agricole qui devint plus tard l'Antonov An-2. En parallèle, les planeurs A-9 et A-10 furent développés et construits en petite quantité.

Au cours de l'été 1952, le bureau d'études fut transféré à Kiev. Fin 1953, il reçut une commande pour développer et fabriquer un avion de transport militaire bi-turbopropulseur. Le personnel spécialisé étant insuffisant pour mener cette tâche à bien, de nombreux anciens élèves de l'Institut aéronautique de Kharkov et des spécialistes de Kiev, Léningrad et Moscou furent embauchés dès début 1954. Cela permit de faire des progrès rapidement et le premier vol de l'Antonov An-8 eut lieu le .

Au cours des 30 années qui suivirent, de nombreux avions civils et militaires virent le jour, dont des appareils destinés à être mis en œuvre dans des conditions extrêmes comme l'Antonov An-74, prévu pour opérer dans le grand nord et l'Antonov An-32 à vocation montagnarde. Les usines construites pouvaient prétendre atteindre les standards occidentaux.

Une tour de contrôle "mobile" de la FAA est chargée dans un
avion-cargo Antonov An-124, afin de rééquiper l'aéroport haïtien à la suite du tremblement de terre de 2010.

Au cours des années 1970, le bureau d'études se réorienta vers la construction d'avions de transport lourds. Ainsi commença en 1971 la conception de l'Antonov An-124 Ruslan, un avion-cargo long-courrier qui effectua son premier vol en 1982.

Après la mort d'Oleg Antonov le , le bureau d'études fut rebaptisé Antonov en son honneur. Il est dirigé jusqu'à 2005 par son successeur Piotr Vassiliévitch Balabouïev (en).

Peu de temps après, il se vit confier la construction d'un avion de transport polyvalent destiné à transporter des charges très lourdes (jusqu'à 250 t) et encombrantes. En tout juste 3 ans, l'Antonov An-225 fut développé et réalisé, accomplissant son premier vol en . Au mois de , il transportait en configuration gigogne la navette spatiale Bourane à Baïkonour et au mois de juin suivant, il était présenté au salon du Bourget. Le nouvel Antonov An-225 était équipé de trois paires de réacteurs, il était plus long que le 124, et possédait deux dérives pour qu'elles soient dégagées des turbulences engendrées par la navette.

Cet aéronef constitue à l'heure actuelle l'épine dorsale de la Division Transport de l'entreprise Avialini Antonova Antonov Airlines. Cette entreprise avait été fondée en 1989, lorsque le gouvernement avait accordé l'autorisation d'effectuer des vols charters internationaux. C'est actuellement de facto la compagnie nationale ukrainienne.

Depuis les années 1990, l'entreprise construit aussi des véhicules tels que des tramways surbaissés, des trolleybus et des vélos de course.

Le , le gouvernement ukrainien annonce sa liquidation et son transfert au sein de la société d'État Ukroboronprom, une superstructure rassemblant l'ensemble des entreprises de défense ukrainiennes. Des sites d'information proches du gouvernement russe tels que RT News ou Sputnik ont faussement relayé la disparition du constructeur, qui a été démentie par Antonov et le gouvernement ukrainien[3],[4].

Liste des avions Antonov[modifier | modifier le code]

Antonov 12.
Antonov 225.

Voici une liste des avions Antonov donnée par le constructeur[5] :

Avion Surnom Premier vol Notes
A-40 Krylaty Tank 1942 Char d'assaut T-60 muni d'une voilure.
An-2 Kukuruznik 1947 Biplan polyvalent, construit à plus de 15 000 exemplaires.
An-2-100 Kukuruznik 2013 Une version améliorée de l'An-2 adaptée à un moteur au kérosène au lieu du Avgas.
An-3 1980 An-2 avec un moteur turbopropulseur.
An-4 1951 An-2 amphibie.
An-6 Meteo 1948 Version reconnaissance météo An-2.
An-8 1956 Turbopropulseur moyen-courrier militaire.
An-10 Ukraina 1957 Turbopropulseur moyen-courrier, transport de passagers.
An-11 Version motorisé du planeur A-11 glider.
An-12 1957 Turbopropulseur moyen-courrier militaire.
An-13 1962 Version motorisé du planeur A-13M.
An-14 Pchelka 1958 Transport de passagers à décollage court.
An-20 Avion léger avec un moteur à piston et un turbocompresseur développé à partir du Cessna 210.
An-22 Antei 1965 Avion cargo turbopropulseur.
An-24 1959 Moyen-courrier polyvalent.
An-26 1969 Moyen-courrier polyvalent.
An-28 1974 Evolution de l'An-14, turbopropulseur.
An-30 1967 Variante de l'An-24 pour photographie aérienne.
An-32 1976 Variante cargo modernisée de l'An-26.
An-34 1961 Avion de transport militaire développé à partir de l'An-24.
An-38 1994 An-28 agrandi, remotorisé avec systèmes électriques modernisés.
An-40 annulé Avion de transport militaire développé à partir de l'An-12.
An-44 Projet d'avion cargo développé à partir de l'An-24.
An-50 annulé An-26 quadriréacteur.
An-51 Avion à moteur à piston civil.
An-52 Bimoteur à piston civil léger.
An-70 1994 Cargo quadrimoteur.
An-71 1985 Variante AWACS de l'An-72.
An-72 Cheburashka 1977 Transporteur militaire à décollage court.
An-74 Cheburashka 1983 Variante civile de l'An-72.
An-88 Projet d'une variante reconnaissance de l'An-72, projet inachevé.
An-91 Bimoteur développé à partir du Cessna 310.
An-102 Avion léger d'épandage.
An-122 Développement avancé de l'An-22
An-124 Ruslan 1982 Transporteur lourd.
An-126 Projet d'avion de transport lourd.
An-132 2017 Avion de transport fait à partir de l'An-32.
An-140 1997 Court-courrier, prévu pour remplacer l'An-24.
An-148 2004 (anc. An-174) ; An-74 agrandi et modernisé avec moteurs sous les ailes.
An-158 2010 Transporteur régional de 99 passagers.
An-168 Variante d'affaire de l'An-148
An-171 An-70 allongé.
An-174 An-74 élargi avec moteurs sous les ailes.
An-178 2015 Avion de transport militaire fait à partir de l'An-158.
An-180 annulé Moyen-courrier (projet inachevé).
An-181 Handiwork Avion expérimental.
An-188 Avion de transport fait à partir de l'An-70.
An-218 annulé Transporteur lourd (projet inachevé).
An-225 Mriya 1988 Transporteur lourd (le plus gros avion du monde).
An-318 annulé Un avion triréacteur pour concurrencer le Dc-10 et L-1011 tristar.
An-325 annulé Amélioration planifiée de l'An-225.
An-418 annulé
An-714 1970 Modification de l'An14 avec un train d'atterrissage à coussin d'air.
GPS Bimoteur léger de transport.
OKA-38 Aist Copie du Fieseler Fi-156.
Li-2V Un avion de recherche haute altitude converti à partir du Lissounov Li-2.
SKV Partizanskii Base pour l'An-14.
T-2M Maverick ULM tricycle pour le vol de loisir et les forces spéciales.
VP Utka Remorqueur expérimental.
Horlytsia projet de drone de ciblage et de reconnaissance[6]
Strategic UAS Projet de drone de reconnaissance et d'attaque au sol[6]
Aerial Target System projet de drone cible d'entraînement[6]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.facebook.com/antonov.company/posts/3189852694475671
  2. (en) « informations sur l'entreprise Antonov », sur www.antonov.com (consulté le )
  3. « News », sur www.antonov.com (consulté le ).
  4. (en) « Expert: Liquidation of «Antonov» will not affect work of enterprises », sur FrontNews (consulté le ).
  5. (en) « AN Sailplanes et AN Aircrafts », sur antonov.com (consulté le )
  6. a b et c « Innovations », sur antonov.com (consulté le )