Baïkonour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la ville du Kazakhstan. Pour le cosmodrome de Baïkonour, voir Baïkonour (base spatiale). Pour la station de métro d’Almaty, voir Baïkonour (métro d'Almaty).
Baïkonour
Blason de Baïkonour
Héraldique
Baïkonour vue d'avion
Baïkonour vue d'avion
Administration
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan - Drapeau de la Russie Russie
Cité (qalasy) Baïkonour
Géographie
Coordonnées 45° 37′ 42″ N 63° 18′ 16″ E / 45.628231, 63.304562 ()45° 37′ 42″ Nord 63° 18′ 16″ Est / 45.628231, 63.304562 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte Russie administrative
City locator 14.svg
Baïkonour

Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan

Voir sur la carte Kazakhstan administrative
City locator 14.svg
Baïkonour

Baïkonour (kazakh : Байқоңыр ; russe : Байконур), anciennement Leninsk, est une ville du Kazakhstan administrée par la Russie par un accord bilatéral jusqu'en 2050. Elle s'est développée autour du cosmodrome de Baïkonour et a été officiellement rebaptisée Baïkonour le .

Lancement de la fusée Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Baïkonour signifie en kazakh « riche » (baï) « brun » (qongyr)", c'est-à-dire « terre fertile pleine d'herbages ».

Géographie[modifier | modifier le code]

La véritable ville de Baïkonour est en fait une ville minière située à quelques centaines de kilomètres au nord-est de la nouvelle Baïkonour. La nouvelle ville a été appelée ainsi pour créer la confusion et permettre de garder secret l'endroit réel du cosmodrome d'où étaient lancées les fusées soviétiques.

Administration[modifier | modifier le code]

Le maire de Baïkonour est désigné conjointement par les présidents russe et kazakh. Bien que la ville se trouve sous la juridiction russe, y compris en matière fiscale, les lois kazakhes doivent y être également respectées. Les douanes (qui gèrent les aéroports) et les forces de l'ordre relèvent cependant du côté kazakh.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]