Anne Le Strat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne Le Strat
Anne Le Strat au 6e forum mondial de l'eau
Anne Le Strat au 6e forum mondial de l'eau
Fonctions
Adjointe au maire de Paris
Conseillère de Paris
Élection 18 mars 2001
Réélection 18 mars 2008
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Lorient (Morbihan)
Nationalité Drapeau de France Française
Parti politique Les Verts (1997-2008)
Diplômé de Université Paris-VIII

Anne Le Strat, née le à Lorient[1], est une femme politique française, membre des Verts jusqu'en 2008[2], conseillère de Paris de 2001 à 2014 et adjointe au maire de Paris chargée de l'eau, de l'assainissement et de la gestion des canaux de 2008 à 2014[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours électoral et militant[modifier | modifier le code]

Anne Le Strat adhère aux Verts en 1992. Elle est membre du conseil national de ce parti, avant d’en être secrétaire générale adjointe.

Candidate Verte aux législatives dans la 18e circonscription de Paris en 1997, elle obtient 6,74 % des voix. Elle est coordinatrice du programme des Verts aux Européennes de 1999. Tête de liste des Verts dans le 18e arrondissement lors des élections municipales de 2001, elle obtient 15,94 % des voix au premier tour, avant d'être élue conseillère de Paris au second, sur la liste d'Union de la gauche.

En 2008, écartée de la liste des Verts[2], Anne Le Strat se présente sur celle du Parti socialiste, en tant que candidate d’ouverture, toujours dans le 18e arrondissement. Quatrième de la liste, elle est réélue et devient adjointe au maire, chargée de l'eau, de l'assainissement et de la gestion des canaux.

Elle fut également présidente de la Fondation Copernic, laboratoire d'idées de gauche, et elle est porte-parole du Mouvement Utopia[4], association politique présente au Parti socialiste, chez Les Verts et au Front de gauche.

Gestion de l'eau[modifier | modifier le code]

En janvier 2002, elle a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en géopolitique intitulée « L’eau comme enjeu dans le conflit israélo-palestinien : une ressource commune, des représentations différentes, des intérêts en confrontation »[5].

En 2001, elle est nommée présidente-directrice générale de la Société anonyme de gestion des eaux de Paris (SAGEP), qui deviendra Eau de Paris en 2005. Elle est ensuite présidente de cette régie de 2009 à 2014. À partir du 2009-03-033 mars 2009, elle est également co-fondatrice et présidente d'Aqua Publica Europea[6],[7], association des opérateurs publics d'eau en Europe[8].

Dans l'exercice de ses fonctions, elle réforme le service de l'eau parisien en ne reconduisant pas les contrats conclus avec Suez et Veolia[9]. Depuis le 2010-01-011er janvier 2010, Eau de Paris[10] est la régie municipale chargée de la production et de la distribution de l’eau dans Paris, depuis le captage jusqu’au robinet des consommateurs. L'opération, controversée à l'époque, aurait, selon Anne Le Strat, permis de réaliser de grandes économies[11].

Membre du Comité de bassin de l'Agence de l'eau Seine-Normandie, Anne Le Strat fut élue présidente de ce comité le 2011-09-2929 septembre 2011. Son élection fut néanmoins contestée, puis annulée par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise, qui déclara finalement André Santini vainqueur de l'élection[12].

Respect des droits des femmes et de la diversité[modifier | modifier le code]

Elle fut également longtemps déléguée à la CADAC (Coordination des associations pour le droit à l'avortement et à la contraception)[13].

Lorsqu'elle était à la tête d'Eau de Paris, la régie s’est distinguée dans le domaine de l'égalité sociale : signature de la charte de la diversité en 2004, obtention du label Égalité en 2005, renouvelé en 2009, ainsi que du label diversité toujours en 2009 (et renouvelé en 2012)[14].

Mandats électifs et responsabilités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Quinio, « Anne Le Strat. La Verte du XVIIIe, une «costaud» », Libération,‎ (lire en ligne).
  2. a et b Marie Quenet, « Le Strat : “Les Verts, un parti coupeur de têtes” », Le Journal du dimanche,‎ (lire en ligne).
  3. Joseph Confavreux, « À quoi peut servir l’eau virtuelle ? », sur France Culture, .
  4. « Anne Le Strat et David Flacher, nouveaux porte-paroles du Mouvement Utopia », sur www.mouvementutopia.org, .
  5. « Anne Le Strat », sur planetworkshops.org, .
  6. « Première genevoise pour l’association Aqua Publica Europea », sur www.aqueduc.info, .
  7. Marc Aimé, « L'Envol d’Aqua Publica Europea », sur www.eauxglacees.com, .
  8. « Aqua Publica Europea ».
  9. Nicolas Cori, « Anne Le Strat : une écolo pour porter le dossier », Libération,‎ (lire en ligne).
  10. « Eau de Paris »
  11. Louise Fessard et Jean-François Poupelin, « Anne Le Strat : «Paris a une vraie régie publique de l'eau» », sur Mediapart, .
  12. Sophie de Ravinel, « La revanche d'André Santini sur la socialiste Anne Le Strat », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  13. « Appel pour l'égalité entre les sexes. Fièr-e-s d'être féministes! », Libération,‎ (lire en ligne).
  14. Gaëlle Dupont, « De la base au sommet, Eau de Paris encourage la présence des femmes », Le Monde,‎ (lire en ligne) : « C'est Anne Le Strat, adjointe (app. PS) chargée de l'eau et présidente d'Eau de Paris, qui a lancé la politique d'égalité au début des années 2000. “S'il n'y avait pas eu une appropriation en interne, il y aurait eu blocage”, souligne l'élue… »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Arnaud Jouve et Anne-Cécile Bras, « 1 – Le regard d’Anne Le Strat sur l’environnement », Radio France internationale,‎ (lire en ligne)
  • Anne Le Strat, « Il est urgent que l'État réconcilie la politique de l'eau et la politique agricole », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Julien Martin, « Une Parisienne très courue », Le Nouvel Observateur,‎ , p. 18
  • Caroline Michel et Maël Thierry, « Menaces, lobbying, chantages : la guerre secrète de l'eau », Le Nouvel Observateur,‎ (lire en ligne)
  • (de) Christian Rösner, « Rekommunalisieren ist sozialer », Wiener Zeitung,‎ (lire en ligne)
  • Claire Serre, « Anne Le Strat, madame « eau » de Paris, a défendu la régie publique à la CALL », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  • (el) Tvxs Συνέντευξη, « Ανν Λε Στρατ: Μην πουλήσετε το νερό σας », Tvxs,‎ (lire en ligne)