Mouvement Utopia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mouvement Utopia
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique loi 1901
Zone d’influence France, Amérique latine, Monde
Fondation
Fondation 1996, France
Identité
Siège 5 avenue Jean-Moulin
01100 Oyonnax
Antenne parisienne : 31 rue Bichat
75010 Paris
Éditions : 61 bd Mortier
75020 Paris
Méthode Militantisme, conférences, éditions
Financement Adhésions, dons et subventions
Slogan « Des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue »
Site web http://www.mouvementutopia.org

Le Mouvement Utopia est une association française à but non lucratif, fondée en 1996 et agréée Jeunesse et Éducation Populaire[1], qui vise notamment à élaborer un projet de société solidaire, écologiquement soutenable et convivial dont l’objectif est le « buen vivir ». Il est actuellement animé par Franck Pupunat et Prune Helfter-Noah.

Historique[modifier | modifier le code]

Le mouvement s'est créé dans un premier temps comme courant du Parti socialiste en déposant des motions lors du congrès de Dijon, du Mans (1% des voix pour ces deux congrès) et de Reims (5% pour ce dernier congrès)[2]. Dans un deuxième temps, Utopia est devenu transversal à plusieurs partis politiques (Les Verts, le Parti socialiste, le Parti de gauche[3]etc.)[4],[5].

Le mouvement oriente ensuite son action vers la société civile et acte son indépendance vis à vis des partis[source secondaire nécessaire].

Fondements philosophiques[modifier | modifier le code]

À sa création en , Utopia mène une réflexion autour des thèses développées par la sociologue et philosophe Dominique Méda sur le travail et sur la richesse.

Utopia est né de la dénonciation de trois aspects considérés comme des « aliénations » :

Il s'agit pour ce courant de redéfinir la richesse à travers de nouveaux indicateurs (sociaux, environnementaux, culturels…).

Éditions Utopia[modifier | modifier le code]

Fondées en , les Éditions Utopia éditent des ouvrages en lien avec la réflexion du mouvement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du gouvernement, « Recueil des actes administratifs »,
  2. « Utopia, le poil à gratter du PS », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 17 mars 2021)
  3. Christiane Chombeau, « Franck Pupunat (courant Utopia) quitte le PS et rejoint Mélenchon », sur L'Obs (consulté le 17 mars 2021)
  4. Mona Chollet, « Le revenu garanti et ses faux amis », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne).
  5. Jean-Michel Normand, « Au PS, le débat d'idées peine à émerger malgré les nombreuses contributions », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]