Dix-huitième circonscription de Paris de 1988 à 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

18e circonscription
de Paris
de 1988 à 2012

La dix-huitième circonscription de Paris est l'une des 21 circonscriptions électorales françaises que compte le département de Paris (75) situé en région Île-de-France. D'après les chiffres de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)[1] en 1999, la population de cette circonscription est estimée à 98 149 habitants[2].

Délimitation de la circonscription[modifier | modifier le code]

Entre 1988, année des premières élections après le rétablissement du scrutin uninominal majoritaire par circonscription[3], et le redécoupage des circonscriptions réalisé en 2010, la circonscription recouvre[4] deux quartiers du 18e arrondissement : les Grandes-Carrières (au sud de la rue Marcadet) et Clignancourt.

Cette délimitation s'applique donc aux IXe, Xe, XIe, XIIe et XIIIe législatures de la Cinquième République française.

Cette dix-septième circonscription de Paris correspond à l'adjonction d'une partie de la vingt-cinquième circonscription, de la totalité de la vingt-sixième circonscription et d'une partie de la vingt-septième circonscription de la période 1958-1986.

Députés[modifier | modifier le code]

Élection du 16 mars 1986 au scrutin proportionnel[modifier | modifier le code]

En 1985, le président de la République François Mitterrand changea le mode de scrutin des députés en rétablissant le scrutin proportionnel. Le nombre de députés du département de Paris est ramené de 31 à 21.

Député issu de la 18e circonscription élu à l'Assemblée nationale (législatures de la Ve République)
Législature Début de mandat Fin de mandat Député élu Parti politique Observations
VIIIe 2 avril 1986 14 mai 1988 Alain Juppé RPR mandat écourté à la suite d'une dissolution de François Mitterrand


Élections depuis 1988[modifier | modifier le code]

Après les élections du 16 mars 1986, le nouveau premier ministre Jacques Chirac rétablissait le scrutin majoritaire à deux tours. Le nombre de députés était maintenu à 21 et les circonscriptions électorales antérieures étaient donc ramenées de 31 à 21. Une partie de l'ancienne vingt-cinquième, la totalité de l'ancienne vingt-sixième et une partie de l'ancienne vingt-septième circonscription ont formé la nouvelle dix-huitième circonscription.

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale (Législatures de la Ve République)
Législature Début de mandat Fin de mandat Député élu Parti politique Observations
IXe 23 juin 1988 1er avril 1993 Alain Juppé RPR
Xe 2 avril 1993 21 avril 1997 Alain Juppé RPR mandat écourté à la suite d'une dissolution de Jacques Chirac
XIe[5] 12 juin 1997 18 juin 2002 Christophe Caresche PS Élu face à Patrick Stefanini (RPR) au 2e tour.
XIIe[6] 19 juin 2002 25 juin 2007 Christophe Caresche PS Élu face à Xavier Chinaud (UMP-DL) au 2e tour.
XIIIe 26 juin 2007 Christophe Caresche PS Élu face à Jeannette Bougrab (UMP) au 2e tour.

Évolution de la circonscription[modifier | modifier le code]

En 2012, cette circonscription est globalement devenue la nouvelle dix-huitième circonscription, s'étendant sur une partie des quartiers des Grandes-Carrières au nord et de Rochechouart au sud[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]