Anatole de Constantinople

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Anatole De Constantinople)
Anatole de Constantinople
Image dans Infobox.
Fonction
Patriarche de Constantinople
-
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Activité
Autres informations
Religion
Étape de canonisation
Prélat (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fête

Anatole de Constantinople est patriarche de Constantinople de 449 à 458 et un saint de l'Eglise orthodoxe, il est commémoré le 3 juillet[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire d'Alexandrie, où il naît vers 400, il est disciple de Cyrille d'Alexandrie qui l'ordonne diacre et lui accorde sa confiance en l'envoyant comme ambassadeur à Constantinople, avant d'être celui de Dioscore.[2] Après le concile d'Ephèse II (449) et la mort de Flavien de Constantinople dans des circonstances houleuses, Dioscore le consacre évêque[3] et les monophysites le mettent en place sur le siège de Constantinople[4],[5],[6].

Après son élévation au siège de Constantinople, il apparaît fermement disposé à retrouver la bonne doctrine entre monophysites et dyophysites. Il réunit alors un concile à Constantinople pour interroger ses évêques, prêtres et diacres sur la question, et, après la sentence du concile, il excommunie Nestorius, Eutychès, ainsi que tous les partisans de leurs « erreurs »[7].

Il se montre à partir de ce moment très opposé à la théologie monophysite, et sera un des grands promoteurs du concile de Chalcédoine, qu'il préside en 451[5],[7],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hiéromoine Macaire de Simonospetra, « Tables Héortologiques », sur http://www.monastere-transfiguration.fr (consulté le 3 juillet 2020)
  2. (en) « ANATOLIUS OF CONSTANTINOPLE », sur https://www.encyclopedia.com/ (consulté le 3 juillet 2020)
  3. (la) Léon de Rome, Epistula LXXXI, Rome
  4. (en) Gwynn, David M., « Anatolius of Constantinople », Brill Encyclopedia of Early Christianity,‎ (lire en ligne)
  5. a et b (en) Hergenröther Joseph, The Catholic Encyclopedia / Anatolius of Constantinople, Rome, , « The heretic Dioscurus had favoured his appointment as patriarch, hoping for his support, but he found in Anatolius a determined enemy, who in the Council of Chalcedon condemned him and his followers. How he died is disputed, but it would appear that the heretics put him to death.»
  6. (la) Liberatus de Carthage, Brevarium, Carthage, p. Chapitre XII
  7. a et b Karl Joseph Von Hefele, Histoire des Conciles, t. II, Paris, Letouzey et Ané, (lire en ligne), p. 25 : « Paschasinus, legal du pape Leon au concile de Chalcedoine, observa dans la premiere session que « par la volonte de Dieu » Anatolius de Constantinople etait le premier. » p. 634 : « Anatole avait réuni un concile de tous les évêques, archimandrites, prêtres et diacres présents a Constantinople. On lut dans l'assemblée la lettre de Léon remise par son légat Abundius. Anatole y avait adhéré summa devotione, l'avait signée et avait en même temps prononcé l'anathème contre Eutychès, Nestorius et les partisans de leurs erreurs. Tous les évêques présents, de même que les pretres, les archimandrites et les diacres, avaient suivi cet exemple.»
  8. (la + el) Giovanni Domenico Mansi, Concil. ampliss. coll. t. VI, Paris, p. 607

Écrits[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • François Nau, « En quelle mesure les Jacobites sont-ils monophysites ? », Revue de l'Orient chrétien,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2012).