Dosithée de Jérusalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dosithée de Jérusalem
Fonctions
Patriarche de Constantinople
Patriarche orthodoxe de Jérusalem
Biographie
Naissance
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion

Dosithée de Jérusalem (en grec : Δοσίθεος από Ιεροσολύμων) est patriarche de Jérusalem d'avant 1187 à 1189 et patriarche de Constantinople de 1189 à 1191.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dosithée, patriarche orthodoxe de Jérusalem depuis avant 1187, est un ami personnel de l'empereur Isaac II Ange[1]. Par la faveur de l'empereur, il est nommé patriarche de Constantinople en après la déposition de Nicétas II Mountanès, mais il ne peut se maintenir sur son siège que 9 jours avant de céder la place à Léonce le Théotokite[2].

Il est de nouveau investi fin septembre ou début . Les évêques, menés par Théodore IV, patriarche d'Antioche, qui ambitionnait le siège, le déclarent intrus. Malgré le soutien de l'empereur et bien qu'il ait cédé son siège de Jérusalem à la fin de l'année 1189 à Marc II, Dosithée doit se démettre devant les protestations du clergé et du peuple le 3/, avant d'être rétabli à Jérusalem[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bréhier 1970, p. 384.
  2. Grumel 1958, p. 436.
  3. Grumel 1958, p. 436 & 452.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Bréhier, Le monde byzantin, vol. II : Les institutions de l'Empire byzantin, Albin Michel, (1re éd. 1949).
  • Venance Grumel, « La chronologie des patriarches de Constantinople de 1111 à 1206 », Études byzantines, vol. 1,‎ , p. 250-270 (lire en ligne, consulté le 23 juillet 2015).
  • Venance Grumel, Traité d'études byzantines, vol. I : La chronologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Bibliothèque byzantine », .
  • Nicolas Viton de Saint-Allais, L'art de vérifier les dates, t. I, Paris, , p. 487.