Cyrus de Constantinople

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrus de Constantinople
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Patriarche de Constantinople
Biographie
Activité
Autres informations
Étape de canonisation

Cyrus ou Cyr (en grec Κύρος) fut patriarche de Constantinople du printemps 706 au début de 712[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant son accession au patriarcat, il était ermite reclus dans une des îles d'Amastris. En 705, l'empereur Justinien II, renversé en 695, reconquit son trône ; il déposa, fit aveugler et exila à Rome le patriarche Callinique Ier, qui avait participé au complot de 695. Il le remplaça par Cyrus, qui lui avait paraît-il prédit son rétablissement comme empereur. Cyrus fut historiquement le premier moine promu patriarche de Constantinople.

À la fin de l'année 711, Philippicos renversa et fit décapiter Justinien II. Adepte du monothélisme, il déposa le patriarche Cyrus et l'enferma dans le monastère Saint-Sauveur-in-Chora, le remplaçant par Jean VI.

Cyrus est considéré comme un saint par l'Église catholique, qui le fête le 7 janvier, et par l'Église orthodoxe, qui le fête le 8 janvier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grumel 1958, p. 435.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Venance Grumel, Traité d'études byzantines, vol. I : La chronologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Bibliothèque byzantine », .