Nicolas IV Muzalon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nicolas IV Muzalon (en grec : Νικόλαος Δ΄ Μουζάλων) est patriarche de Constantinople de décembre 1147 à mars/avril 1151.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Muzalon est archevêque de Chypre jusque vers 1110 avant de se retirer pendant 37 ans dans un monastère. Après la déposition de Cosmas II Atticus et une vacance du siège de dix mois, il est nommé, déjà âgé, patriarche par Manuel Ier Comnène début décembre 1147.

Son élection suscite une opposition dans l’Église qui estime que le fait d’avoir renoncé à son archevêché et de ne plus avoir exercé la prêtrise depuis près de 40 ans le rend inapte à exercer sa fonction. Malgré l’appui de Nicolas, évêque de Méthone, et de Nicéphore Basilakès, un membre influent du clergé de Sainte-Sophie, Nicolas IV Muzalon, mal soutenu par l’empereur, est contraint d’abdiquer en mars/avril 1151[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Angold 1995, p. 80-81.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Angold, Church and Society in Byzantium under the Comneni, 1081-1261, Cambridge University Press,‎ (ISBN 9780521269865), « Church and politic under Manuel I Comnenus », p. 73-115.
  • Venance Grumel, « La chronologie des patriarches de Constantinople de 1111 à 1206 », Études byzantines, vol. 1,‎ , p. 250-270 (lire en ligne).
  • (en) Paul Magdalino, The Empire of Manuel I Komnenos, 1143-1180, Cambridge University Press,‎ (1re éd. 1993) (ISBN 0521305713).