Amstel Gold Race 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Amstel Gold Race 2011
Amstel Gold Race 2011.png
Généralités
Course
46e Amstel Gold Race
Compétition
Date
17 avril
Distance
260,4 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Équipes
18Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
190
Coureurs à l'arrivée
142
Vitesse moyenne
39,986 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La 46e édition de l'Amstel Gold Race a lieu le . Il s'agit de la 10e épreuve de l'UCI World Tour 2011 et de la première des trois classiques ardennaises, avant la Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège.

Le coureur belge Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) remporte la victoire pour la deuxième année successive grâce à une attaque décisive dans la montée finale du Cauberg. Il devient ainsi le premier coureur à remporter deux Amstel Gold Race depuis Rolf Jaermann vainqueur en 1993 et 1998. Gilbert est aussi devenu le deuxième cycliste à remporter la course deux années consécutives après Jan Raas, quadruple vainqueur sans discontinuer entre 1977 et 1980. L'Espagnol Joaquim Rodríguez (Katusha) termine la course en deuxième position, après avoir été le dernier à suivre Gilbert sur le Cauberg, tandis que le podium est complété par l'Australien Simon Gerrans (Sky).

Présentation[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Équipes[modifier | modifier le code]

24 équipes participent à cette édition : les 18 équipes ProTeams et 6 équipes continentales professionnelles.

N. Code Équipe
1-8 OLO Drapeau de la Belgique Omega Pharma-Lotto
11-18 ALM Drapeau de la France AG2R La Mondiale
21-28 BMC Drapeau des États-Unis BMC Racing
31-38 EUS Drapeau de l'Espagne Euskaltel-Euskadi
41-48 THR Drapeau des États-Unis HTC-Highroad
51-58 KAT Drapeau de la Russie Katusha
61-68 LAM Drapeau de l'Italie Lampre-ISD
71-78 LEO Drapeau du Luxembourg Leopard-Trek
81-88 LIQ Drapeau de l'Italie Liquigas-Cannondale
91-98 MOV Drapeau de l'Espagne Movistar
101-108 AST Drapeau du Kazakhstan Astana
111-118 QST Drapeau de la Belgique Quick Step
N. Code Équipe
121-128 RAB Drapeau des Pays-Bas Rabobank
131-138 SBS Drapeau du Danemark Saxo Bank-SunGard
141-148 SKY Drapeau du Royaume-Uni Sky
151-158 GRM Drapeau des États-Unis Garmin-Cervélo
161-168 RSH Drapeau des États-Unis RadioShack
171-178 VCD Drapeau des Pays-Bas Vacansoleil-DCM
181-188 COF Drapeau de la France Cofidis
191-198 FRV Drapeau de l'Italie Farnese Vini-Neri Sottoli
201-208 LAN Drapeau de la Belgique Landbouwkrediet
211-218 SKS Drapeau des Pays-Bas Skil-Shimano
221-228 TPV Drapeau de la Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator
231-238 VRW Drapeau de la Belgique Veranda's Willems-Accent

Favoris[modifier | modifier le code]

Le Belge Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto), vainqueur de l’édition 2010, est le favori numéro un. Il aura pour principaux adversaires les Italiens Danilo Di Luca (Katusha) et Damiano Cunego (Lampre-ISD), respectivement vainqueurs en 2005 et 2008, ainsi que le Luxembourgeois Fränk Schleck (Leopard-Trek), qui avait remporté cette classique en 2006, accompagné de son frère Andy. Il faut également ajouter à cette liste le Néerlandais Robert Gesink (Rabobank), le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin-Cervélo), second l’an dernier, et le Belge Nick Nuyens (Saxo Bank-SunGard), récent vainqueur du Tour des Flandres.

L'équipe Katusha, outre Danilo Di Luca, pourra compter sur l’Espagnol Joaquim Rodríguez ainsi que les Russes Alexander Kolobnev et Sergueï Ivanov, vainqueur de l’édition 2009.

Parmi les outsiders, on signalera la présence du Kazakh Alexandre Vinokourov (Astana) (vainqueur en 2003), des Italiens Giovanni Visconti (Farnese Vini-Neri Sottoli), Enrico Gasparotto (Astana) et Marco Marcato (Vacansoleil-DCM), de l'Espagnol Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi), du Biélorusse Vasil Kiryienka (Movistar), du Belge Björn Leukemans (Vacansoleil-DCM) et enfin du Français Jérôme Pineau (Quick Step)[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

32 monts (bergs) sont au programme de cette édition[2]:

Num Nom Kilomètre Longueur (m) Pente moyenne
1 Maasberg 10,7 210 8 %
2 Adsteeg 32,5 620 4 %
3 Lange Raarberg 40,2 1070 6 %
4 Bergseweg (nl) 55,5 2000 5 %
5 Sibbergrubbe 67,4 1760 5 %
6 Cauberg 72,6 1000 8 %
7 Geulhemmerberg 76,3 800 7 %
8 Wolfsberg (nl) 95,7 1000 6 %
9 Loorberg (nl) 101,3 1500 6 %
10 Schweiberg (nl) 111,4 2400 4 %
11 Camerig (nl) 117,8 2280 6 %
12 Vaalserberg 130,8 2250 5 %
13 Gemmenich 133,6 1400 7 %
14 Vijlenerbos 137,1 2000 5 %
15 Eperheide 146,9 1400 5 %
16 Gulperberg 154,9 600 10 %
17 Van Plettenbergweg 158,5 1000 4 %
18 Eyserweg 160,4 2200 4 %
19 Huls (nl) 165,3 1000 8 %
20 Vrakelberg 170,7 300 6 %
21 Sibbergrubbe 178,6 1760 5 %
22 Cauberg 184,1 1000 8 %
23 Geulhemmerberg 187,6 800 7 %
24 Bemerlerbeg 201,3 1000 7 %
25 Wolfsberg (nl) 218,4 1000 6 %
26 Loorberg (nl) 224 1500 6 %
27 Gulperberg 232,3 600 10 %
28 Kruisberg 237,8 700 8 %
29 Eyserbosweg 239,9 900 11,5 %
30 Fromberg 243,6 1600 5 %
31 Keutenberg 248,1 1200 8 %
32 Cauberg 260,4 1000 8 %

Classement final[modifier | modifier le code]

# Coureur Pays Équipe Temps Points UCI
1 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto en 6 h 30 min 44 s 80
2 Joaquim Rodríguez Drapeau de l'Espagne Espagne Katusha + 2 s 60
3 Simon Gerrans Drapeau de l'Australie Australie Sky 4 s 50
4 Jakob Fuglsang Drapeau du Danemark Danemark Leopard-Trek 5 s 40
5 Alexandr Kolobnev Drapeau de la Russie Russie Katusha 5 s 30
6 Óscar Freire Drapeau de l'Espagne Espagne Rabobank 5 s 22
7 Björn Leukemans Drapeau de la Belgique Belgique Vacansoleil-DCM 7 s 14
8 Ben Hermans Drapeau de la Belgique Belgique RadioShack 18 s 10
9 Robert Gesink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank 19 s 6
10 Paul Martens Drapeau de l'Allemagne Allemagne Rabobank 26 s 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Philippe Gilbert favori de l'Amstel », sur rtbf.be,
  2. « Route », sur amstelgoldrace.nl,

Liens externes[modifier | modifier le code]