Marco Marcato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marcato.
Marco Marcato
Leuven - Brabantse Pijl, 15 april 2015, vertrek (B034).JPG

Marcato au départ de la Flèche brabançonne 2015

Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
coureur complet[1]
Équipes amateurs
2003 Bata-Moser
2004 FWR-Bata-Moser
Équipes professionnelles
Principales victoires
1 classique
Paris-Tours 2012

Marco Marcato (né le à San Donà di Piave, dans la province de Venise, en Vénétie) est un coureur cycliste italien évoluant dans l'équipe UAE Abu Dhabi et professionnel depuis 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marco Marcato a fait partie de l'équipe LPR en 2007, et était chez Androni Giocattoli-3C Casalinghi de 2005 à 2006.

Il a remporté une étape du Tour de Slovénie en 2005, une étape de la Vuelta Chihuahua en 2006, et une étape du Tour d'Irlande en 2007.

En 2010, il termine huitième de l'Amstel Gold Race. L'année suivante, alors qu'il fait partie de l'échappée décisive de Milan-San Remo, il chute dans la descente du Poggio et ne peut donc lutter pour la victoire[2]. Il remporte en fin de saison le Tour de Vendée[2] avant de terminer deuxième du Paris-Tours une semaine plus tard, battu au sprint par son compagnon d'échappée Greg Van Avermaet.

L'année suivante, il remporte finalement la course en s'échappant là encore dans les derniers kilomètres et en réglant ses compagnons d'échappée au sprint, Avenue de Grammont à Tours. Il explique alors que cette victoire est la plus belle de sa carrière et obtient à cette occasion le Ruban jaune, ruban qu'il détient jusqu'à Paris-Tours 2015 et la victoire de Matteo Trentin[3].

Fin 2014, La Gazzetta dello Sport révèle qu'il fait partie des clients du controversé médecin italien Michele Ferrari[4]. Dans un communiqué, il dément avoir consulté le médecin[5].

Au mois de septembre 2016, il fait le choix de changer d'équipe et s'engage avec la formation Lampre-Merida qui devient UAE Abu Dhabi[6].

Au mois d'août 2017 il prolonge de deux ans le contrat qui le lie à son employeur[7].

Style[modifier | modifier le code]

Marco Marcato est considéré comme étant un coureur polyvalent à l'aise aussi bien en sprint, en punch, ou en montée. Toutefois, malgré sa polyvalence, Marcato est régulièrement dominé dans le final des courses d'un jour par ses adversaires et compte dans sa carrière de nombreuses places d'honneur[8].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Marco Marcato (à droite) dans la 7e étape du Tour de France 2014.

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participation

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Calendrier mondial UCI 114e[9] 121e[10]
UCI World Tour 42e[11] 95e[12] nc[12] 169e[13]
UCI America Tour 194e[14]
UCI Europe Tour 187e[15] 146e[16] 32e[17] 221e[18] 59e[19] 6e[20] 16e[21]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2006 au 9 avril 2006
  2. Du 10 avril 2006 au 31 décembre 2006

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Marco Marcato », sur vacansoleildcm.fr (consulté le 16 mai 2013)
  2. a et b Alexandre Philippon, « Marcato, une si longue attente », sur velochrono.fr, (consulté le 5 octobre 2011)
  3. (en) « News shorts: Trentin scoops Ruban Jaune for lightning Paris-Tours ride », sur cyclingnews.com,
  4. (it) I corridori coinvolti, tra i 38 c'è Marcato sur gazzetta.it
  5. Affaire Ferrari - Marco Marcato : "Je ne connais pas cet homme" sur 100pour100-velo.com
  6. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 30 septembre 2016)
  7. Antoine Plouvin, « Des renouvellements et des prolongations chez UAE Team Emirates », sur cyclingpro.net, (consulté le 10 août 2017)
  8. « Marcato, enfin », sur velochrono.fr,
  9. « Classement Mondial UCI 2009 », sur dataride.uci.ch, UCI, (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. a et b (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  15. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  16. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  17. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  18. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :