Classique de Saint-Sébastien 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Classique de Saint-Sébastien 2011
Généralités
Course
31e Classique de Saint-Sébastien
Compétition
Date
Distance
234 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Équipes
21Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
161
Coureurs à l'arrivée
108
Vitesse moyenne
40,245 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La Classique de Saint-Sébastien 2011 est la 31e édition de la Classique de Saint-Sébastien. La course a lieu le sur 234 kilomètres autour de Saint-Sébastien dans le Pays basque espagnol. Il s'agit de la dix-huitième épreuve de l'UCI World Tour 2011.

Le Belge Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto), déjà vainqueur des trois classiques ardennaises, s'impose en solitaire devant le vainqueur de l'édition 2009, l'Espagnol Carlos Barredo (Rabobank) et le Belge Greg Van Avermaet (BMC Racing). Philippe Gilbert remporte ainsi sa 14e victoire de la saison et sa quatrième classique consécutive labellisée World Tour.

Cependant Carlos Barredo est disqualifié des courses auxquelles il a participé entre le 26 octobre 2007 et le 24 septembre 2011 à la suite d'anomalies dans son passeport biologique[n 1]. Greg Van Avermaet se voit donc attribué la deuxième place de la course tandis que Joaquim Rodríguez (Katusha) s'empare de la troisième. De plus tous les autres coureurs classés jusqu'à la vingt-et-unième place se voit également gagner un rang. La place de vingt-et-unième restant vacante.

Présentation[modifier | modifier le code]

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

21 équipes participent à cette édition de la Classique de Saint-Sébastien, dont trois équipes continentales professionnelles (Andalucía-Caja Granada, Caja Rural et Geox-TMC)

N. Code Équipe
1-8 RAB Drapeau des Pays-Bas Rabobank
11-18 THR Drapeau des États-Unis HTC-Highroad
21-28 LEO Drapeau du Luxembourg Leopard-Trek
31-38 RSH Drapeau des États-Unis RadioShack
41-48 LAM Drapeau de l'Italie Lampre-ISD
51-58 OLO Drapeau de la Belgique Omega Pharma-Lotto
61-68 BMC Drapeau des États-Unis BMC Racing
71-77 SBS Drapeau du Danemark Saxo Bank-SunGard
81-88 SKY Drapeau du Royaume-Uni Sky
91-98 KAT Drapeau de la Russie Katusha
101-108 AST Drapeau du Kazakhstan Astana
N. Code Équipe
111-118 GRM Drapeau des États-Unis Garmin-Cervélo
121-126 LIQ Drapeau de l'Italie Liquigas
131-138 MOV Drapeau de l'Espagne Movistar
141-148 EUS Drapeau de l'Espagne Euskaltel-Euskadi
151-158 ALM Drapeau de la France AG2R La Mondiale
161-168 QST Drapeau de la Belgique Quick Step
171-177 VCD Drapeau des Pays-Bas Vacansoleil-DCM
181-188 GEO Drapeau de l'Espagne Geox-TMC
191-198 CJR Drapeau de l'Espagne Caja Rural
201-208 ACA Drapeau de l'Espagne Andalucía-Caja Granada

Favoris[modifier | modifier le code]

Le Belge Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) aura à cœur de poursuivre sa série victorieuse sur les classiques. L’équipe Rabobank présente une équipe ambitieuse avec notamment les Espagnols Carlos Barredo, Óscar Freire et Luis León Sánchez.

Fränk Schleck (Team Leopard-Trek) et Jelle Vanendert (Omega Pharma-Lotto) tenteront de profiter de leur forme du Tour de France, de même que les Italiens Damiano Cunego (Lampre-ISD) et Ivan Basso (Liquigas-Cannondale).

Les Espagnols Haimar Zubeldia (Team RadioShack), Joaquim Rodríguez (Team Katusha), José Joaquín Rojas (Movistar) et Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi) tenteront de briller sur la seule classique en terre espagnole. Le Slovaque Peter Velits (Team HTC-Highroad), le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin-Cervélo), et le Belge Thomas De Gendt (Vacansoleil-DCM) sont aussi parmi les favoris. Enfin les deux coureurs de l'équipe Geox-TMC, Carlos Sastre et Denis Menchov tenteront de revenir au premier plan sur une course qui leur convient.

Parcours[modifier | modifier le code]

L'Alto de Jaizkibel et de Arkale sont à franchir à deux reprises dans le final[2]:

Num Nom Kilomètre Longueur (m) Pente moyenne
1 Alto de Orio 19 1500 4 %
2 Alto de Garate 29,4 2700 6,3 %
3 L'Alto de Jaizkibel 157 7800 6 %
4 Alto de Arkale 178,5 2700 6,3 %
5 L'Alto de Jaizkibel 196,2 7800 6 %
6 Alto de Arkale 219 2700 6,3 %

Résultats[modifier | modifier le code]

# Coureur Pays Équipe Temps Points UCI
1 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto en 5 h 48 min 52 s 80
- Carlos Barredo[n 1] Drapeau de l'Espagne Espagne Rabobank + 12 s 60
2 Greg Van Avermaet Drapeau de la Belgique Belgique BMC Racing 14 s 50
3 Joaquim Rodríguez Drapeau de l'Espagne Espagne Katusha 14 s 40
4 Dries Devenyns Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step 14 s 30
5 Fränk Schleck Drapeau du Luxembourg Luxembourg Leopard-Trek 14 s 22
6 Haimar Zubeldia Drapeau de l'Espagne Espagne RadioShack 14 s 14
7 Samuel Sánchez Drapeau de l'Espagne Espagne Euskaltel-Euskadi 14 s 10
8 Rigoberto Urán Drapeau de la Colombie Colombie Sky 14 s 6
9 Jelle Vanendert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto 50 s 2
10 Simon Gerrans Drapeau de l'Australie Australie Sky 2 min 05 s -

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carlos Barredo, initialement deuxième de la Classique de Saint-Sébastien 2011, a été déclassé en juillet 2014 par l'UCI[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Menchov case an example of the UCI's "new way of communicating" on doping violations », sur cyclingnews.com, (consulté le 15 juillet 2014)
  2. « Présentation:Clasica San Sebastian(World Tour) », sur www.veloclub.net,

Liens externes[modifier | modifier le code]