Altenbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Altenburg » redirige ici. Pour les autres significations, voir Altenburg (homonymie).
Altenbourg
Wappen Altenburg.svg
Altenburg Frauenfels.jpg
Géographie
Pays
Land
Arrondissement
Capitale de
Superficie
45,6 km2
Altitude
227
Coordonnées
Altenburg in ABG.png
Démographie
Population
32 992 hab.
Densité
723,5 hab./km2
Fonctionnement
Statut
Jumelages
Identifiants
Code postal
04600Voir et modifier les données sur Wikidata
AGS
16077001Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
03447Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Altenbourg (en allemand : Altenburg Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) est une ville de l'est du land de Thuringe (Allemagne) d'environ 33 000 habitants, située au sud de Leipzig. La ville est le chef-lieu de l'arrondissement du Pays-d'Altenbourg et elle fait partie de la Région métropolitaine du triangle saxon (Metropolregion Sachsendreieck).

Géographie[modifier | modifier le code]

Altenbourg est située au centre d'un triangle Gera (28 km au sud-ouest) - Chemnitz (38 km au sud-est) - Leipzig (39 km au nord. Zwickau est quant à elle située à 31 km au sud.

La ville dont l'altitude varie de 162 m à Zschernitzsch à 261 m à Mockzig, se trouve sur les derniers contreforts des monts Métallifères (Erzebirgsvorlandes) au contact avec la plaine de Leipzig. Elle est baignée par la rivière Pleiße, affluent de l'Elster Blanche qu'elle rejoint à Leipzig.

Communes limitrophes :

Administration[modifier | modifier le code]

les différents quartiers d'Altenbourg
Hôtel de Ville (Rathaus)

La ville est composée de différents quartiers. Certains correspondent à d'anciennes communes incorporées à Altenbourg dans les années 1920 : Rasephas, Kauerndorf, Zschernitzsch, Drescha en 1922, Poschnitz en 1938.

Les autres sont issus des communes incorporées depuis 1989 :

  • commune d'Ehrenberg en 1993 avec Paditz, Zschechwitz, Stüntzhain, Lehnitzsch, Modelwitz, Greipzig, Zschaiga et Mockzig ;
  • commune de Zetzscha en 1994 avec Oberzetzscha, Unterzetzscha, Knau et Rautenberg ;
  • commune de Kosma en 1996 avec Steinwitz, Altendorf et Kürlitz.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le duc Ernest I de Saxe-Altenbourg

Elle est mentionnée pour la première fois en 976. La dynastie des Hohenstaufen la transforme en résidence impériale et le village devient ville impériale. Autrefois ville libre, elle passe aux margraves de Misnie en 1329, puis aux ducs de Saxe-Gotha dont elle est la résidence de 1603 à 1672 et de 1826 à 1918[1]. Elle fut jusqu'en 1918 la capitale du duché de Saxe-Altenbourg.

À partir de l'extinction de la branche de Saxe-Gotha en 1825, ce domaine a formé l'un des États de la Confédération germanique avec titre de duché.

Altenbourg est célèbre pour produire des jeux de cartes depuis quatre siècles. Elle est aussi le berceau du jeu de l'écarté qui y fut inventé entre 1810 et 1818[2].

La ville n'est pratiquement pas endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Démographie[modifier | modifier le code]

Année Habitants
1580 2 823
1672 6 800
1831 12 629
1871 19 966
1890 31 439
1900 37 110
1910 39 976
1925 42 570
1933 42 570
Année Habitants
1939 44 338
1946 51 805
1960 46 791
1981 55 827
1994 46 291
2000 41 920
2005 37 781
2010 34 972

Altenbourg a atteint son maximum historique de population en 1981. Depuis, les départs de jeunes à la recherche d'un emploi, la baisse de la natalité et l'installation de personnes dans les communes suburbaines ont entraîné une importante baisse du nombre de ses habitants et les incorporations de nouvelles communes n'ont pu inverser ce mouvement profond.

Politique[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

  • Le château d'Altenbourg est l'ancienne résidence des ducs de Saxe-Altenbourg. En son seins, l'église gothique abrite un orgue sur lequel Jean-Sébastien Bach joua mais aussi donna des cours.
  • Le Lindenau Museum et son imposante collection de copies de plâtres de sculptures célèbres telle que la ""Vénus de Milo"" et la plus grande collection de peinture italienne de la Renaissance hors de péninsule italienne avec des célèbres nom comme Botticelli ou Masaccio.
  • Le Mauritianum qui est en fait un museum d'histoire naturelle. Dans sa collection se situe le plus grand Roi des rats du monde avec 32 spécimens.
  • Le Zoo de l'île (Inselzoo) qui est la plus grande île-zoo d'Europe.
  • Le jardin botanique (Botanischer Garten)
  • La fontaine du skat (Skatbrunnen)

La ville du Skat[modifier | modifier le code]

Célèbre ville de fabrication de jeux de cartes, la ville est aussi connue pour avoir vu la naissance en 1813 du jeu de carte national, le skat. Depuis une centaine d'années, elle abrite d'ailleurs diverses instances dirigeantes de la Fédération allemande de skat. Elle accueille aussi la fontaine du skat (Skatbrunnen) réputé pour prodiguer une lchance légendaire aux jeux de cartes baptisé avec son eau.

Galerie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Gumpert Apollo

Les infrastructures[modifier | modifier le code]

  • Altenbourg possède un aéroport (Leipzig-Altenbourg, code AITA : AOC). L'aéroport n'est cependant plus desservis par aucune compagnie depuis le départ de Ryanair
  • L'hôtel de ville a été construit par l'architecte Nikolaus Grohmann entre 1562 et 1564. Il s'agit d'un des édifices de style renaissance les plus importants d'Allemagne[3].

Le renouveau économique[modifier | modifier le code]

  • Gumpert est un constructeur automobile allemand construisant des supercars.
  • ASS ou Altenburger und Stralsunder Spielkarten-Fabriken ou Altenburg Stralsunder est un éditeur de jeux de société.
  • La brasserie Altenburger est installé dans la ville depuis 1871
  • Les homonymes fabrique de moutarde et la distillerie sont elles aussi installé dans Altenbourg

Personnalités[modifier | modifier le code]

Nés à Altenbourg[modifier | modifier le code]

Ayant vécu à Altenbourg[modifier | modifier le code]

Morts à Altenbourg[modifier | modifier le code]

Source partielle[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Altenbourg » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide Vert Allemagne, Michelin, 2000, p. 58
  2. Ibid.
  3. Ibidem

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :