Altagène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Altagène
Altagène
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Corse-du-Sud
Arrondissement Sartène
Canton Sartenais-Valinco
Intercommunalité Communauté de communes de l'Alta Rocca
Maire
Mandat
Toussaint Simonpietri
2014-2020
Code postal 20112
Code commune 2A011
Démographie
Gentilé Altagénais
Population
municipale
49 hab. (2017 en augmentation de 2,08 % par rapport à 2012)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 42′ 26″ nord, 9° 04′ 14″ est
Altitude 600 m
Min. 235 m
Max. 1 033 m
Superficie 4,77 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Corse
Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Altagène
Géolocalisation sur la carte : Corse
Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Altagène
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Altagène
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Altagène

Altagène est une commune française située dans la circonscription départementale de la Corse-du-Sud et le territoire de la collectivité de Corse. Le village appartient à la piève de Tallano, en Alta Rocca.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

En corse la commune se nomme Altaghjè.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 François Simonpietri[1]    
2014 En cours Toussaint Simonpietri SE Artisan
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2017, la commune comptait 49 habitants[Note 1], en augmentation de 2,08 % par rapport à 2012 (France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
138203224263279251369357276
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
280277253261250252229246319
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
3312813233003003279510680
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
635645304149505146
2017 - - - - - - - -
49--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
La mairie

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le champion du Monde de football Lilian Thuram a séjourné deux jours à Altagène à l'occasion de sa visite en Corse-du-sud, dans le cadre de la fondation Lilian Thuram contre le racisme et pour l'égalité. Il est intervenu dans les collèges de Propriano et Levie à ce titre. |

Altagène est également le village d'origine du chef cuisinier Jean-Baptiste Lavergne, du journaliste Alex Panzani, du sculpteur Ange-François Félix et du cinéaste documentariste Yves Montmayeur.

Culture[modifier | modifier le code]

Le village organise en juillet des rencontres culturelles rassemblant des écrivains, des cinéastes et des artistes. La troisième édition de "AltaLeghje, les Rencontres culturelles", s'est tenue du 21 au avec comme invitée d'honneur Maylis de Kerangal et parmi les intervenants l'archéologue sarde Angela Antona, Dominique Cabrera, Rinatu Coti (co), Alain Di Meglio (linguiste, poète et parolier), Marie Dorléans, Micaëla Etcheverry, Alfonso Femia (architecte italien), Ceccè Ferrara, Marie Ferranti, Jérôme Ferrari, Dan Franck, Lionel Giacomini, Laure Limongi, Alain Luciani (dessinateur de presse), Angèle Paoli (poétesse), Isabelle Jeannot-Quilichini, Kewin Peche-Quilichini (archéologue), Celia Picciocchi, Giuseppe Pisanu, Pierre-Yves Schneider (journaliste), Amelia Tavella (architecte)[6]. AltaLeghje est présidée par Christine Siméone, journaliste à France Inter, et parrainée par Jérôme Ferrari, écrivain et prix Goncourt 2012. Son siège est à Altagène.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :