Laure Limongi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laure Limongi
Description de cette image, également commentée ci-après

Laure Limongi en mars 2014

Naissance (41 ans)
Bastia (France)
Activité principale
écrivain
éditrice
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
roman, poésie

Laure Limongi, née à Bastia le 21 février 1976, est une éditrice et écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Littérature

Auteure de près d'une dizaine d'ouvrage, on lui doit aussi un grand nombre de textes critiques (La Revue Littéraire, Les Lettres Françaises, CCP). Son travail littéraire se rapproche de certaines recherches rythmiques comme elle l'explique dans un entretien pour Le Matricule des anges[1], c'est ainsi que son livre sur Elvis Presley ressemblerait, selon Le Figaro, à « une chanson de geste, ou une chanson tout court, mêlant incantations, chapitres plus descriptifs, brefs instantanés ou récits à plusieurs voix, comme si tout se bousculait dans la pauvre tête du héros déchu shooté aux médicaments »[2]

Édition

Laure Limongi a créé la collection critique « & » aux éditions Al Dante en 2000, avant de créer et diriger la collection « Laureli » aux éditions Léo Scheer en 2006. À côté d'auteurs reconnus comme Raymond Federman, elle y publie de la littérature contemporaine, comme celle de Céline Minard, Daniel Foucard, Claire Guezengar ou encore Emmanuel Tugny, mais s'illustre surtout par ses efforts pour faire redécouvrir l'œuvre de Hélène Bessette[3], en publiant un inédit, Le Bonheur de la nuit, ainsi qu'une série de rééditions : maternA, Ida ou le délire, Suite suisse, etc. La collection publie également des traductions comme celles de PanAmérica du Brésilien José Agrippino de Paula ou Matière première de l’Allemand Jörg Fauser.

Musique

En tant qu’interprète musicale, elle a notamment participé au disque du compositeur Pierre Henry, Deux coups de sonnette (coll. « Signatures Radio France », éd. Harmonia Mundi).

Elle fait également partie du groupe Molypop, en tant qu’auteur, compositrice et musicienne[4].

Enseignement

Laure Limongi fait partie de l'équipe du premier Master de création littéraire de France, créé par l'École d'art et l'Université du Havre.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres projets[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Matricule des Anges n°75, entretien avec Pierre Hild, elle explique que son écriture "a trouvé un rythme à travers des répétitions qui fonctionnent comme un refrain" lire l'article
  2. Jean-Claude Perrier dans Le Figaro du 01/06/2006. Ce qui amène le critique à dire qu'avec Fonction Elvis nous faisons face à : "un objet littéraire non identifié".
  3. Libération annonçait ainsi le 24 aout 2006 que « Laure Limongi, chez Léo Scheer, entreprend de réhabiliter Hélène Bessette, auteur Gallimard appréciée de Raymond Queneau et Marguerite Duras, morte complètement oubliée en 2000 à 85 ans ».
  4. Article sur Gonzaï.com