Alex Caffi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alex Caffi
Description de cette image, également commentée ci-après
Alex Caffi lors du GP des États-Unis 1991.
Biographie
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Drapeau : Italie Rovato, Lombardie, Italie
Nationalité Drapeau : Italie italien
Carrière
Années d'activité 1986-1992
Qualité Pilote automobile
Équipe Osella Squadra Corse
BMS Scuderia Italia
Footwork Arrows Racing
Footwork Grand Prix International
Andrea Moda Formula
Statistiques
Nombre de courses 77 (56 départs)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Alessandro Caffi, plus connu sous le nom d'Alex Caffi (né le à Rovato, dans la province de Brescia, en Lombardie en Italie) est un pilote automobile italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après trois saisons dans le championnat d'Italie de Formule 3, Alex Caffi accède à la Formule 1 fin 1986, à l'occasion de son grand prix national, sur une Osella. Convaincu par le potentiel du jeune Italien, Osella l'engage pour la totalité de la saison suivante. Malgré le très faible niveau de compétitivité de sa monture qui ne lui permet de rallier l'arrivée qu'une fois (en 12e position à Imola) Caffi séduit les observateurs grâce à quelques performances intéressantes en qualification.

En 1988, il est engagé par la nouvelle écurie Scuderia Italia, qui engage des Dallara. Après une première saison discrète, il éclate véritablement en 1989, où il met à profit l'excellent comportement de ses pneus Pirelli pour signer quelques performances mémorables sur certains tracés spécifiques. À Monaco, il termine la course à une remarquable quatrième position, puis dans les rues de Phoenix, il est en route vers la deuxième place du podium lorsqu'il se fait harponner par son coéquipier Andrea De Cesaris à qui il prenait un tour. Signalons également sa qualification en deuxième ligne au GP de Hongrie.

Recruté par l'équipe Arrows en 1990, Caffi connaît un début de saison délicat à la suite d'un accident de vélo, mais fait à nouveau parler de lui de manière positive à Monaco, où il termine à une jolie cinquième place. Alors considéré comme un solide espoir de la Formule 1, Caffi mise beaucoup sur la saison 1991, que l'écurie Arrows (devenue Footwork) aborde avec de grandes ambitions, notamment grâce au soutien officiel du motoriste Porsche, de retour en F1 avec un moteur V12 atmosphérique. Mais l'année 1991 va tourner au cauchemar pour Caffi. Le V12 Porsche tant attendu s'avère être un retentissant fiasco (trop lourd, trop encombrant, pas assez puissant) et Caffi manque sa qualification lors des quatre premières manches de la saison. À Monaco, il doit même être conduit à l'hôpital à la suite d'un accident très violent au cours duquel il a littéralement détruit sa voiture. Ne souffrant finalement d'aucune blessure, il se blesse gravement (mâchoire fracturée) quelques jours plus tard dans un accident de la circulation, et doit observer une longue convalescence. De retour au volant à partir du GP d'Allemagne fin juillet, il continue d'enchaîner les non-qualifications et doit attendre la toute fin de saison pour faire enfin son retour sur les grilles de départ.

Sa réputation fortement écornée, Caffi trouve un volant pour la saison 1992, mais seulement pour le compte de la nouvelle écurie italienne Andrea Moda Formula. Présentes lors des deux premières manches de la saison, les monoplaces italiennes n'obtiennent pas le droit de tenter de se qualifier en raison d'un imbroglio juridique avec la FIA, contraignant Alex Caffi et son coéquipier Enrico Bertaggia au chômage technique. Caffi préfère alors quitter l'écurie.

Sa carrière en Formule 1 définitivement brisée, Caffi se reconvertit dans les épreuves d'endurance. En 2007, il participe au championnat Grand Prix Masters, qui oppose d'anciens pilotes de Formule 1. En 2011, il participe au Rallye de Monte-Carlo sur une Škoda Fabia et se classe onzième.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1986 Osella Squadra Corse FA1F Alfa Romeo V8 turbo Pirelli 1 0 n.c.
1987 Osella Squadra Corse FA1F
FA1I
Alfa Romeo V8 turbo Goodyear 14 0 n.c.
1988 BMS Scuderia Italia Dallara 188 Cosworth V8 Pirelli 14 0 n.c.
1989 BMS Scuderia Italia Dallara 189 Cosworth V8 Pirelli 14 4 16e
1990 Footwork Arrows Racing A11B Cosworth V8 Goodyear 11 2 16e
1991 Footwork Grand Prix International A11C
FA12
FA12C
Porsche V12
Porsche V12
Cosworth V8
Goodyear 2 0 n.c.
1992 Andrea Moda Formula C4B
S921
Judd V8 Goodyear 0 0 n.c.

Résultats aux 24 heures du Mans[modifier | modifier le code]

Années Châssis Écuries Coéquipiers Résultats
1999 Courage C52 Courage Compétition Andrea Montermini/Domenico Schiattarella 6e
2004 Porsche 911 GT3 RS Seikel Motorsport Gabrio Rosa/Peter Van Merksteijn Abandon
2007 Spyker C8 Spyder GT2-R Spyker Squadron b.v. Andrea Belicchi/Andrea Chiesa Abandon