Alberto Toscano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le sociologue britannique, voir Alberto Toscano (sociologue).
Alberto Toscano
Alberto-Toscano may 19.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
NovareVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Alberto Toscano, né le à Novare, est un journaliste, politologue, et écrivain italien, résidant en France depuis 1986 et collaborant à plusieurs média italiens et français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alberto Toscano est docteur en sciences politiques de l'université de Milan en 1973. Sa thèse porte sur la guerre d'Indochine et sur la Conférence de Genève de 1954. De 1974 à 1982, il travaille comme chercheur à l’Istituto degli studi di politica internazionale (ISPI) à Milan et journaliste à l’hebdomadaire Relazioni Internazionali, publié par cet institut. Dans la période 1974-1979 il est aussi collaborateur régulier du quotidien la Gazzetta del Popolo, de Turin, pour la politique internationale. En 1977 et 1978, il effectue le stage de neuf mois « Journalistes en Europe », créé et dirigé par Hubert Beuve-Méry et Philippe Viannay au CFPJ de la rue du Louvre, à Paris. De 1979 à 1982 il enseigne l'histoire contemporaine à la faculté de Sciences politiques de l'Università statale de Milan.

Nommé chef du service international de l’hebdomadaire italien Rinascita (magazine culturel du Parti communiste italien, PCI) en 1982-1983, il est ensuite rédacteur et envoyé spécial du quotidien L'Unità (organe officiel du PCI) jusqu’en 1986, date à laquelle il devient correspondant à Paris du quotidien économique ItaliaOggi avant d'être correspondant pour le quotidien milanais L'Indipendente et collaborateur de plusieurs autres média, dont le quotidien il Riformista et l'hebdomadaire Panorama. Il collabore actuellement à la Radio Radicale de Rome, à la troisième chaîne de la radio publique Rai et à plusieurs quotidiens provinciaux italiens.

Il collabore à plusieurs stations de radio et chaînes de télévision en France – après des années à RFI, France Culture (émission L’Esprit public) et France Inter (émissions Tam Tam puis Eklektic) – il rejoint l'équipe de polémistes de l’émission On refait le monde sur RTL et participe régulièrement à l’émission Kiosque à TV5. Il collabore actuellement aussi au quotidien La Croix (depuis 2010), au mensuel parisien Historia, aux chaînes radio Europe-1 (émission Médiapolis) et France-Info (émission Micro européen) et aux chaînes télé BFM, LCI et CNews. Il a occupé les fonctions de président de l’Association de la presse étrangère en France (APE) en 1996-1997. Depuis 1999 il est président du Club de la Presse européenne à la Maison de l'Europe de Paris. Président de l’Associazione culturale Piero Piazzano de Novara (2001-2013), il est actuellement président d'honneur de cette association italienne. Membre de l'UFR d'italien de la Sorbonne à Paris, il tient des cours sur l'histoire contemporaine de l'Italie à Sciences Po Bordeaux.

En 2015 il a été protagoniste de la pièce Procès à François Mitterrand, au Teatro Parioli de Rome.

Collectionneur de journaux anciens français et italiens. Commissaire d'expositions réalisées à partir de journaux de sa collection : « France-Italie, les journaux de la Grande Guerre » (Institut culturel italien de Paris, 2014-2015 ; Biblioteca Sormani de Milan, 2015 ; Université de Nantes, 2016), « De la libération de Paris à Hiroshima et Nagasaki » (Hôtel de ville de Paris, 2015), « 1936-1937 l’œil de la presse française » (mairie du 9e arrondissement de Paris, 2017), « 1918 année de la victoire à travers le regard de la presse » (mairie du 9e arrondissement de Paris, 2018), « De la guerre mondiale à la paix européenne » (Centre mondial de la Paix, Verdun, 2018-2019), « Paris de la guerre à la paix » (mairie du 18e arrondissement de Paris, 2018).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Terzo Mondo: dal neutralismo al non-allineamento, Moizzi editore, Milano, 1976 (en collaboration)
  • La Cina compie il miliardo, éditions Il Corriere del Ticino, Lugano, 1980.
  • Indira Gandhi, éditions Marzorati, Milan, 1980
  • L’India oggi, éditions Franco Angeli, Bologne, 1984 (œuvre collective), Prix Iglesias en 1985.
  • La frontiera difficile. Relazioni Urss-Cina, éditions Editori Riuniti, Rome, 1986 (en collaboration).
  • La modernizzazione in Asia e in Africa, Editoriale Viscontea, Università di Pavia, 1989 (en collaboration)
  • L’Italie aujourd’hui, situation et perspectives après le séisme des années 1990 (en collaboration), L’Harmattan, Paris, 2004.
  • France-Italie. Coups de tête, coups de cœur, Tallandier, Paris, 2006.
  • Critique amoureuse des Français, Hachette, Paris 2009.
  • Vive l'Italie. Quand les Français se passionnaient pour l'unité italienne, Armand Colin, Paris, 2010.
  • Ces gaffeurs qui nous gouvernent, Fayard, 2011
  • Partie "Italie" du Dictionnaire des Sexualités, Robert Laffont, Paris, 2014.
  • Sacrés Italiens!, Armand Colin, Paris, 2014.
  • Benedetti Italiani!, Della Porta Editori, Pise, 2014.
  • Sihanouk e gli equilibri asiatici, Giuffré editore, Milan, 2014.
  • France-Italie, les journaux de la Grande Guerre, Mission du Centenaire et Institut culturel italien de Paris, 2014.   
  • Les Solidarités, sous la direction de Michel Wieviorka, Editions Sciences humaines, Paris, 2017.
  • Un vélo contre la barbarie nazie. L'incroyable destin du champion Gino Bartali, Armand Colin, Paris, 2018.
  • Che fine ha fatto il 68?, (en collaboration), Guerini editore, Milan, 2018

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]