Aimant aux terres rares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les aimants faisant appel aux terres rares sont des aimants d'environ 50 méga Gauss Oersted (MGOe). Ces aimants permanents à terres rares sont souvent désignés de l'acronyme APTR.

Pour Nour-Eddine Menad (Extrade BRGM), l'extraction des terres rares des déchets électriques et électroniques est délicate mais pas impossible. Selon l’essayiste Philippe Bihouix, elle est presque illusoire[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]