Gauss (unité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gauss (homonymie).
Gauss
Informations
Système Système CGS
Unité de... Induction magnétique
Symbole G
Conversions
1 G en... est égal à...
  SI   10-4 T

Le gauss (symbole G[1]) est l'unité CGS « électromagnétique » à trois dimensions d'induction magnétique. Il est défini comme 1 maxwell par centimètre carré (Mx/cm2).

Le gauss, nommé en l'honneur de Carl Friedrich Gauss, ne peut pas être comparé strictement à l'unité correspondante du Système international (SI), le tesla (symbole T[Contradiction], car le SI est à quatre dimensions lorsqu'on se limite aux grandeurs mécaniques et électriques[2]. Le gauss correspond à 10-4 T. Une façon de voir la conversion commence avec 1 T = kgs-2A-1 ; on convertit d'abord au gramme (d'où un facteur 10-3), puis on substitue l'abampère (abA) à l'ampère, ce qui ajoute un autre facteur 10-1.

Le gauss possède une sous-unité désuète, le « gamma », noté γ, valant 1 γ = 10-5 G = 1 nT [Contradiction].

Valeurs typiques[modifier | modifier le code]

Le champ d’induction magnétique terrestre vaut environ 0,5 gauss en France, un petit aimant métallique type ferrite a un champ rémanent de l'ordre de 2 000 à 4 000 gauss, un petit aimant fer-néodyme-bore 13 000 gauss, un gros électro-aimant plus de 15 000 gauss, l'aimant supraconducteur situé au LHC 40 000 gauss (avec pour objectif d'atteindre 83 000 gauss)[3], celui des IRM de l'ordre de 15 000 à 30 000 gauss [4] et celui des spectromètres RMN jusqu'à 243 000 gauss, le plus grand aimant à impulsions au monde (situé au NHMFL de Los Alamos) 600 000 gauss [5], la surface d'une étoile à neutrons 1012 gauss[6] et les étoiles magnétiques (magnétars) jusqu'à 1014 gauss.

Références[modifier | modifier le code]