Adrien Candiard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Adrien Candiard, né le 31 octobre 1982 à Paris, est un dominicain français, vivant au couvent du Caire et membre de l'Institut dominicain d'études orientales (Idéo).

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Au cours de ses études à l'École normale supérieure et à Sciences Po Paris, il s'intéresse à la politique italienne et publie notamment L'anomalie Berlusconi.

Avec Ismaël Emelien, Cédric O, Stanislas Guérini ou encore Benjamin Griveaux, il fait partie de l'équipe de campagne de Dominique Strauss-Kahn pour la primaire PS de 2006. Il quitte cette expérience en cours de route, inquiet des mœurs du candidat et de ses positions sur l'homoparentalité[1].

Entré en 2006 dans l'ordre dominicain, il écrit Pierre et Mohamed[2],[3], monologue théâtral en hommage à Pierre Claverie, évêque dominicain d'Oran assassiné en 1996. Le spectacle, créé en 2011 au festival d'Avignon[4],[5], rencontre un succès inattendu et sera joué par la suite plus de sept cents fois, à Paris[6], Lyon, Rome, Bruxelles, Oran…

Institut dominicain d'études orientales, Le Caire.

En 2012, il rejoint le couvent du Caire et devient membre ordinaire de l'Idéo[7]. Il a publié plusieurs livres, concernant l'islam, le dialogue interreligieux ou la spiritualité chrétienne. Son ouvrage Veilleur, où en est la nuit ? a reçu le prix de littérature religieuse 2017.

Articles[modifier | modifier le code]

  • « La vision de Pierre à Joppé (Ac 10,9-16). Esquisse d’une histoire d’un commentaire dans l’Occident latin », in Revue biblique (116-4), Paris, Gabalda, 2009, pp. 526-556.
  • « Un commentaire des Actes attribué à Raban Maur. Premiers éléments de discussion pour une attribution », in Revue des Études augustiniennes et patristiques (55/2), Paris, Institut d’Études augustiniennes[8], 2009, p. 265-278.
  • « Le Moyen Âge et la conversion de Paul : les commentaires médiévaux des Actes », in Conversion de Saul, vocation de Paul, Supplément au Cahier évangile n° 154, Paris, SBEV/Cerf, 2010, pp. 67-77[9].
  • Avec C. Chevalier, « Critique textuelle et recours à l’hébreu à l’époque carolingienne. Le cas unique d’une Bible de Théodulf (Bible de Saint-Germain, Paris, BnF. lat. 11 937) », in Études d'exégèse médiévale offertes à Gilbert Dahan par ses élèves[10], Turnhout, Brepols, 2013, p. 13-34.
  • « L’éclairage à lire absolument pour comprendre l’islam… ou comprendre pourquoi on n’y comprend rien », Atlantico.fr 24 novembre 2014
  • La question de l’existence de Dieu chez Ibn Taymiyya, séminaires de l'idéo, , doctorant en études islamiques [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliobraphie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]