Nom en religion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Des noms en religion sont pris ou donnés dans les traditions religieuses liées au monothéisme abrahamique. Dans les écoles philosophiques orientales ou asiatiques à caractère religieux ou non, il en est parfois de même.

Religion liée au monothéisme abrahamique[modifier | modifier le code]

Christianisme[modifier | modifier le code]

Catholicisme[modifier | modifier le code]

Dans la tradition chrétienne catholique romaine, le nom en religion est le nom pris par un religieux ou une religieuse. Il s'agit en général du nom d'un saint ou d'une sainte, considéré comme un modèle à suivre. Exemple : Sainte Cécile adopté comme nom en religion par les religieuses musiciennes (organistes notamment).

École philosophique orientale ou asiatique traditionnelle de nature religieuse ou non[modifier | modifier le code]

Bouddhisme[modifier | modifier le code]

Dans la plupart des écoles du bouddhisme, les moines ou nonnes nouvellement ordonnés reçoivent un nom bouddhique donné par leur maître. Ce nom exprime une qualité ou une caractéristique personnelle. Il en est de même pour les bouddhistes laïcs, qui reçoivent un "nom dharmique" durant la cérémonie de prise de refuge.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bernard Dompnier, Enquête au pays des frères des anges: les Capucins de la province de Lyon aux XVIIe et XVIIIe siècles, Travaux et recherches, Centre Européen de Recherches sur les Congrégations et Ordres Religieux Saint-Étienne, Vol. 3, Publications de l'université de Saint-Étienne, Français D'Ailleurs, Peuple D'Ici, Université de Saint-Étienne, 1993, 338 p. (ISBN 2862720291)
  • Danielle Rives, « Mourir au monde et renaître au divin : le nom en religion ». Dans : États civils en questions. Papiers, identités, sentiment de soi , sous la direction d'Agnès Fine, Paris, éditions du CTHS, coll. "Le regard de l’ethnologue", 2008.
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Nom en religion.