Académie européenne des sciences et des arts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Académie européenne.

Académie européenne des sciences et des arts
Image illustrative de l’article Académie européenne des sciences et des arts
Fondation
Discipline Humanities, Medicine, Arts, Natural Sciences, Social Sciences/Law and Economics, Technical and Environmental Sciences, World Religions
Objectifs développer la connaissance, vulgariser l'information scientifique, mettre en œuvre de grands projets de coopération multinationale
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Ville Salzbourg
Président Felix Unger
Site web www.euro-acad.eu

L'Académie européenne des sciences et des arts est une institution culturelle fondée le à Salzbourg en Autriche, avec 68 membres-fondateurs.

Objectifs et organisation[modifier | modifier le code]

L'Académie poursuit des objectifs d'une académie des sciences. Elle porte aussi les noms European Association of Sciences and Art (abrégé en EASA) et « Academia Scientiarum et Artium Europaea ». L'académie est une association de droit privé relevant du droit d'association autrichien, avec siège à Salzbourg. Elle est dirigée par un président[1], un président d'honneur (Nikolaus Lobkowicz), et plusieurs vice-présidents.

L'académie est issue d'un groupe de travail auquel appartenaient le chirurgien Felix Unger de Salzbourg, l'archevêque viennois Franz König et le politologue et philosophe Nikolaus Lobkowicz. L'association est fondée le 7 mars 1990, avec une soixantaine de membres. Son siège est Salzbourg. L'association est soutenue financièrement par la République d'Autriche, l'Union européenne et des sponsors privés et deux fondations, l'une en Autriche et l'autre en Suisse. L'académie se veut une société savante qui prend position sur des thèmes interdisciplinaires et concernant de l'Europe.

L'académie chapeaute des associations nationales en Autriche, Espagne, Italie, Hongrie et Allemagne. Elle gère des fondations en Autriche et en Suisse. L'académie est groupée en sept classes[1] :

  • Classe I: Sciences humaines – doyen Helmut Reinalter|
  • Classe II: Médecine humaine – doyen Ferdinand Haschke
  • Classe III: Arts – doyen Peter Weibel
  • Classe IV: Sciences exactes – doyen Heinz-Otto Peitgen
  • Classe V: Sciences sociales, droit et économie – doyen Kurt Schmoller
  • Classe VI: Technologie et environnement – doyen Hans Sünkel
  • Classe VII: Religions mondiales – doyen Elmar Kuhn

Membres[modifier | modifier le code]

L'académie compte, en 2018, environ 1900 membres, du monde entiers, personnalités politiques, scientifiques et du monde des arts. Parmi eux, il y a 29 prix Nobel (en 2012). Les éventuels candidats sont choisis par une commission de sélection et proposés au sénat de l’académie qui procède à leur élection.

Parmi les membres connus, il y a par exemple Walter Kasper, Armin Laschet, Karl Lehmann, et aussi Ivo Josipović, Borut Pahor et Vladimir Putin[2].

Alma Mater Europaea[modifier | modifier le code]

En 2010, une institution nommée Alma Mater Europaea – European University for Leadership est créée par l'académie et ouvre à Salzbourg[3],[4].

Prix[modifier | modifier le code]

Prix de tolérance[modifier | modifier le code]

L'académie décerne chaque année un prix de tolérance[5]. Les lauréats sont :

Anneaux de tolérance[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, l'académie attribue annuellement des anneaux de tolérance, en suivant en cela la parabole de l'anneau dans la pièce Nathan le Sage de Lessings. Les anneaux attribués à des représentants des trois religions abrahamiques, en vue de promouvoir la justice et la tolérance entre la christianisme, le judaïsme et l'islam[8]. Les laureats sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]