Hassan ben Talal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hassan ben Talal
(ar) الحسن بن طلال
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prince Hassan ben Talal.

Titre

Prince héritier de Jordanie


(33 ans, 9 mois et 24 jours)

Prédécesseur Abdallah ben al-Hussein
Successeur Abdallah ben al-Hussein
Biographie
Dynastie Al-Hashem (Hachémites)
Nom de naissance Hassan ben Talal al-Hashem
Naissance (73 ans)
Amman (Jordanie)
Père Talal
Mère Zein al-Sharaf Talal
Conjoint Sarvath Ikramullah
Enfants Princesse Rahma bint el-Hassan
Princesse Sumaya bint el-Hassan
Princesse Badiya bint el-Hassan
Prince Rashid ben el-Hassan
Description de cette image, également commentée ci-après

Le prince Hassan ben Talal (arabeالحسن بن طلال), né le à Amman (Jordanie), est un prince jordanien et l'oncle du roi Abdallah II.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-fils du premier roi jordanien, Abdallah Ier, assassiné en 1951 et le troisième fils du roi Talal, il est membre de la dynastie Hachémite qui détenait héréditairement la charge de grand chérif de La Mecque jusqu’en 1924 et qui a été à la tête de la Révolte arabe de 1916-1918 avant d’accéder aux trônes d’Irak (jusqu’en 1958) et de Jordanie[1].

Le prince Hassan ben Talal fait ses études en Angleterre et obtient des diplômes en études orientales de l'université d'Oxford avant d’être nommé prince héritier de Jordanie de 1965 à 1999, période durant laquelle il sera le plus proche conseiller politique et confident de son frère, le roi Hussein[2].

Promoteur du dialogue interreligieux, spécialement entre les adeptes des trois religions abrahamiques, il fonde en 1994 l'Institut royal d'études interconfessionnelles, un organisme académique basé à Amman qui se livre à l'étude interdisciplinaire des questions religieuses[1].

Longtemps prince héritier et conseiller du roi[3], il est membre de diverses organisations qui œuvrent pour la paix, dont l’International Crisis Group, Nuclear Threat Initiative et Religions for Peace[4]. Il est également membre puis président du Club de Rome (2002-2015) et de l'Arab Thought Forum[5].

Membre de l'Académie des sciences de Jordanie (en), de l'Académie royale des sciences et des arts du Royaume du Maroc et du Royal Society of Edinburgh. Il est élu en 2008 comme membre associé à l'Académie des sciences morales et politiques[6],[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Décorations jordaniennes
Décorations étrangères

Publications[modifier | modifier le code]

  • A Study on Jerusalem, Londres / New-York, Longman, 1979.
  • Palestinian Self-Determination: A Study of the West Bank and Gaza Strip, New-York, Quartet Books, 1981, [trad. fr. : L’autodétermination palestinienne : étude sur la Cisjordanie et la bande de Gaza, Paris, Albatros, 1982].
  • « Le Proche-Orient : étude politique et militaire », dans Politique étrangère (revue), vol. 46, t. 3, (lire en ligne), p. 699-709.
  • Search for Peace: The Politics of the Middle Ground in the Arab East, New-York, St. Martin’s Press, 1984.
  • Christianity in the Arab World, Amman, Royal Institute for Inter-Faith Studies, 1995, [trad. fr. : Islam et christianisme, Turnhout, Brepols, 1997][19].
  • (it) Essere musulmano (entretiens avec Alain Elkann), Milan, Bompiani, 2001, [trad. fr. : L’islam expliqué à tous, Paris, Robert Laffont, 2002].
  • Continuity, Innovation and Changes: Selected essays, Amman, Majlis El Hassan, 2001.
  • To Be a Muslim: Islam, Peace, and Democracy, Londres, Sussex Academic Press, 2003.
  • Peacemaking: An Inside Story of the 1994 Jordanian-Israeli Treaty, Oklahoma, University of Oklahoma Press, 2006.
  • (it) Camminare insieme (avec Alain Elkann et Elio Toaff), Milan, Bompiani, 2015.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Hassan Ben Talal », sur academiesciencesmoralesetpolitiques.fr
  2. « Hassan ben Talal », sur babelio.com
  3. « Le roi Hussein retire à son frère le titre de prince héritier », sur liberation.fr,
  4. a b c d et e « Hassan Ben Talal », sur grainesdepaix.org
  5. « Hassan Ben Talal », sur clubofrome.org
  6. a b c d e f g h i j k l et m (en) « El Hassan Bin Talal », sur elhassanbintalal.jo
  7. « Discours de S. A. R. El Hassan bin Talal de Jordanie, », sur academiesciencesmoralesetpolitiques.fr
  8. (en) « HRH Prince El Hassan bin Talal of Jordan Laureate Freedom of Worship Award 2014 », sur fourfreedoms.nl
  9. (ar) « Hassan ben Talal lauréat du Grand Prix de l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture », sur alrai.com, (consulté le 1er octobre 2019)
  10. « H.R.H. Prince El Hassan bin Talal of the Hashemite Kingdom of Jordan », sur goldmercuryaward.org
  11. (en) « Honorary Doctorates », sur web.archive.org
  12. « Reply to a parliamentary question about the Decoration of Honour », sur parlament.gv.at
  13. (es) « Distinguida Orden de Carlos », sur web.archive.org
  14. (en) « Prince Hassan receives medal from Hungary », sur jordantimes.com, (consulté le 1er octobre 2019)
  15. (it) « S.A.R. Hassan Principe di Giordania », sur quirinale.it
  16. « Senarai Penuh Penerima Darjah Kebesaran, Bintang dan Pingat Persekutuan Tahun 1965 », sur istiadat.gov.my
  17. « SAR le Prince El Hassan Ibn Talal décoré », sur lematin.ma,
  18. (en) « Prince El-Hassan receives Order of Merit of the Republic of Poland », sur web.archive.org
  19. « El Hassan bin Talal, "Islam et christianisme" », sur brepols.net

Liens externes[modifier | modifier le code]