Abbaye de Saint-Savin-en-Lavedan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de Saint-Savin
Image illustrative de l'article Abbaye de Saint-Savin-en-Lavedan
Présentation
Culte Catholique romain
Type Abbaye
Début de la construction 945
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Ville Saint-Savin (Hautes-Pyrénées)
Coordonnées 42° 58′ 54″ nord, 0° 05′ 27″ ouest

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye de Saint-Savin

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Abbaye de Saint-Savin

L'abbaye de Saint-Savin fut un des plus grands centres religieux du pays de Bigorre. Le monastère date au moins du Xe siècle et a été construit en lieu et place d'un fort gallo-romain dénommé anciennement Palatium Æmilianum (« Palais Émilien ») par Charlemagne[1].

Au moins à l'époque des mauristes, elle possède des armoiries qui peuvent se blasonner ainsi : « D'azur à la palme d'or en barre, sur laquelle broche un coutelas d'argent, un E d'or en chef accosté de deux fleur de lys des mêmes, une autre en pointe[2] ».

Dérivés du nom[modifier | modifier le code]

L'abbaye de Saint-Savin-en-Lavedan ou Santi Savini di Bigorra ou Santi Savini Levitanensis[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon Pulci dans son poème Il Morgante maggiore Roland, personnage central de la Chanson de Roland serait passé en l'abbaye [4].

En 841, le monastère est pillé et brûlé par les Normands ; il l'aurait été antérieurement par les Sarrazins[5].

En 945, le comte Raymond Ier de Bigorre la dote richement, lui attribuant un territoire dénommé le Pascal de Saint-Savin comprenant les huit villages de Saint-Savin (Sen Sabi), Castet, Lau (Laou), Balagnas, Adast (Adas), Nestalas, Soulom et Us ; l'église Saint-Jean-de-Saint-Savin était leur église paroissiale commune[6].

En 1080 elle s'unifie à l'Abbaye Saint-Victor de Marseille[7].

En 1130 un duel ordonné par Bernard d'Arzicac et Centulle II de Bigorre, comte de Bigorre opposera l'abbé de l'abbaye aux habitants du val d'Azun au sujet d'une sépulture[8].

La reine Marguerite et sa cour s'y réfugia lors des inondations de Cauterets.

Au XIIIe siècle, l'abbaye contrôle encore le territoire des sept villages précités.

À partir du XVIe siècle, l'abbaye périclite (destructions liées aux guerres de religion, relâchements de discipline, abbaye placée en commende) et les bâtiments se dégradent malgré une tentative de restauration au XVIIe siècle par des moines de la Congrégation de Saint-Maur. Trois moines seulement y résident en 1790. L'année suivante l'église devient paroissiale et les bâtiments monastiques, devenus biens nationaux sont vendus. L'abbaye sert de carrière de pierre et la salle capitulaire devient une écurie[6]. En 1854, un grave tremblement de terre provoque des destructions supplémentaires[9]. Prosper Mérimée ordonne la restauration de l'église abbatiale en 1855, sauvant le bâtiment de la ruine.

Archéologie[modifier | modifier le code]

Au XVIIIe siècle, Gustave Bascle de Lagréze, procureur de la république, historien et archéologue constate la présence de débris antiques témoignages de la présence de Celtibères ainsi que des médailles et armes romaines[10].

Liste Abbés[11]

Abbés[modifier | modifier le code]

  • Vers 945 Eneco d'Ygnigue, 947 à 957 Bernard I d'Escors ; vers 980 Garcias…liste sur Gallica[12]
  • Liste plus complète (jusqu'au début du XVIIIe siècle) tout le ch. 4 de Gustave Bascle de Lagrèze, Monographie de Saint-Savin de Lavedan p.65ss.

Personnages liés[modifier | modifier le code]

Biens et dimes[modifier | modifier le code]

Raymond-Arnaud d'Arcizas avec Raymond de Vieusac furent présents au don de la moitié de la dime d'Azos par Arnaud de Tors en l'an 1083.

Pierre de Silhen et son fils font donation en 1130 de la dime de l'église de Silhen à l'Abbaye de Saint-Savin-en-Lavedan.

En 1157 Arnaud d'Arcizas signa la donation faite au monastère de Saint-Savinde de la terre d'Uz par Gailliarde d'Orout[8].

La maison d'Arcizac ou d'Arcizas originaire de Arcizans-Dessus ou Arcizans-Avant a notoirement participé aux richesses de l'abbaye.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • base Europeana, Charles Durier (1854-1887), Cartulaire de l'abbaye des bénédictins de Saint-Savin en Lavedan [13]. Sur Gallica en licence domaine Public [14].
  • Gustave Bascle de Lagrèze, Monographie de Saint-Savin de Lavedan, Paris 1850.
  • Alphonse Meillon, L'abbaye de Saint-Savin de Lavedan et ses possessions à Saragosse et à Cortada au XIIe siècle, p. 1-46, Bulletin de la Société académique des Hautes-Pyrénées, année 1925 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin monumental, ou Recueil de documents et de mémoires relatifs aux différentes branches de l'archéologie, Volume 18, Société française d'archéologie, Musée des monuments français, 1852, books.google.fr
  2. Gustave Bascle de Lagrèze, Monographie de Saint-Savin de Lavedan, p.94.
  3. Benjamin Guérard, Cartulaire de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille, Volume 2, Lahure, 1857, Cartulaire de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille - Benjamin Guérard, M. GUERARD - Google Livres
  4. Pierre Laboulinière, Itinéraire descriptif et pittoresque des Hautes-Pyrénées franç, Volume 2,, Itinéraire descriptif et pittor. des Hautes-Pyrénées franç - Pierre Laboulinière - Google Livres
  5. J.M. Besse, « Archives de la France monastique », tome III, 1910, consultable https://archive.org/stream/archivesdelafran10abbauoft#page/80/mode/2up/search/Savin
  6. a et b http://membres.multimania.fr/scalp7/scalp_ribiera_de_Saint-Savin.htm
  7. « Chartes originales antérieures à 1121 conservées en France », sur www.cn-telma.fr, (consulté le 15 novembre 2017)
  8. a et b François-Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Badier, Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire…, Volume 1 Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire & la ... - François-Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Badier - Google Livres
  9. http://www.jedecouvrelafrance.com/f-2548.hautes-pyrenees-abbatiale-saint-savin.html
  10. L'art en province : histoire, littérature, voyages, Desrosiers, 1836, L'art en province: histoire, littérature, voyages - Google Livres
  11. Revue d'Aquitaine et du Languedoc, Volume 11. 1867. The University of Michigan
  12. Revue d'Aquitaine: journal historique de Guienne, Gascogne, Béarn, Navarre, etc, Volume 11. Published by Revue d'Aquitaine, 1867. Harvard University
  13. Cartulaire de l'abbaye des bénédictins de Saint-Savin en Lavedan
  14. Cartulaire de l'abbaye des bénédictins de Saint-Savin en Lavedan (945-1175) / publ. par Charles Durier,...