Aéroport international de Kuching

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international de Kuching
Lapangan Terbang Antarabangsa Kuching
古晋国际机场
Image illustrative de l'article Aéroport international de Kuching
Localisation
Pays Drapeau de la Malaisie Malaisie
Ville Kuching
Coordonnées 1° 29′ 04″ nord, 110° 20′ 48″ est
Altitude 89 m (292 ft)

Géolocalisation sur la carte : Malaisie

(Voir situation sur carte : Malaisie)
KCH
KCH
Pistes
Direction Longueur Surface
07/25 3 780 m (12 402 ft) asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA KCH
Code OACI WBGG
Type d'aéroport Civil/Militaire
Gestionnaire Malaysia Airports Holdings Berhad

L'aéroport international de Kuching (code AITA : KCH • code OACI : WBGG) est un aéroport international desservant la zone de Sarawak en Malaisie, situé à onze kilomètres au sud de Kuching. L'aéroport partage sa piste avec la base aérienne de Kuching de la Royal Malaysian Air Force (RMAF), qui accueille le 7e escadron de la RMAF[1].

Le terminal de l'aéroport est capable d’accueillir 5 millions de passagers par an, ce qui en fait le quatrième aéroport le plus fréquenté de Malaisie. C'est le hub secondaire de la Malaysia Airlines.

Situation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'aéroport fut construit par le Gouvernement Britannique de Sarawak durant les années 1940, et ouvert au public le 26 septembre 1950. Il consistait en un terminal en forme de "L", un bâtiment destiné au cargo, une base de pompiers, une tour de contrôle, une station météorologique et une piste de 1 372 mètres de long et de 46 mètres de large.

L'aéroport international de Kuching est ainsi devenu la porte d'entrée de Sarawak, de Brunei et de Bornéo Nord (aujourd'hui Sabah), grâce à un vol hebdomadaire d'un Douglas Dakota partant de Singapour. En 1959, la piste fut étendue à 1 555 mètres pour accueillir des Vickers Viscount, et passa à 1 921 mètres en 1962 pour recevoir des DeHavilland Comet-4. Le terminal fut agrandi la même année. La Malayan Airways Limited assurait d'un côté la liaison vers Singapour, et de l'autre Brunei et Bornéo.

En 1971, le Gouvernement Malaisien (Sarawak a rejoint la fédération de Malaisie le 16 novembre 1963) engage une équipe de consultants Canadiens pour établir un plan d'étude de l'Aéroport international de Kuching. Le gouvernement accepte ainsi ses recommandations en décembre 1972, à savoir:

  • L'agrandissement de la piste existante afin d'accueillir des appareils plus puissants
  • La construction d'un nouveau terminal au nord de la piste.

Les travaux d'agrandissement de la piste à 2 454 mètres ont débuté en 1973 et ont été achevés en 1976, et ont permis l'accueil de Boeing 707. La construction du terminal, quant à elle, démarra en 1978 pour s'achever en juillet 1983.

L'aéroport a ainsi progressivement pris de l'ampleur, en accueillant un nombre grandissants de compagnies aériennes (Singapore Airlines, Royal Brunei Airlines, Malaysia Airlines, MasWings, Air Asia et Malindo Air) et de passagers, à tel point qu'un nouveau terminal a du être construit dès le début des années 2000, inauguré le 16 janvier 2006[2].

Aéroport international de Kuching de nuit
Terminal de l'aéroport

L'aéroport est aujourd'hui capable d'accueillir des Boeing 747-400 ou des Airbus A380-800[3], avec un terminal flambant neuf de 46 000 m2[4].

Projets[modifier | modifier le code]

L'ancien Premier Ministre de Sarawak, Pehin Sri Haji Abdul Taib Mahmud, souhaitait attirer de nouvelles compagnies aériennes étrangères à Kuching pour développer le tourisme à Sarawak. La compagnie Tiger Airways de Singapour a été la première à y répondre.

AirAsia doit elle introduire des vols réguliers depuis Kuching à Bangkok, Jakarta, Macau, Manille et Perth[5]. Le gouvernement espère également des lignes vers Hong Kong, Taipei, Kaohsiung et Seoul[6].

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Drapeau de la Malaisie AirAsia Bintulu, Johor Bahru, Kota Bharu, Kota Kinabalu, Kuala Lumpur, Miri, Penang, Sibu, Singapour
Drapeau de la République populaire de Chine Hong Kong Airlines Hong Kong[7]
Drapeau de la Malaisie Malaysia Airlines Kota Kinabalu, Kuala Lumpur, Miri, Singapour
Drapeau de la Malaisie MASwings
opérant pour Malaysia Airlines
Bintulu, Kota Kinabalu, Miri, Mukah, Mulu, Sibu, Tanjung Manis
Drapeau de la Malaisie Malindo Air Kuala Lumpur
Drapeau de Singapour SilkAir Singapour
Drapeau de l'Indonésie Xpress Air Pontianak

Note : au 1er juin 2016

Vols Cargo[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
MASkargo Kota Kinabalu, Kuala Lumpur, Shanghai
Transmile Air Service Kota Kinabalu, Kuala Lumpur-Subang, Miri, Singapour

Trafic et statistiques[modifier | modifier le code]

Trafic[modifier | modifier le code]

Nombre de passagers annuels et statistiques aériennes[8]
Année
Passagers
Passagers
%
Cargo
(tonnes)
Cargo
%
Vols
Vols
%
2003 2,923,633 26,278 42,138
2004 3,317,879 en augmentation 13.5 26,073 en diminution 0.8 45,340 en augmentation 7.6
2005 3,354,973 en augmentation 1.1 28,407 en augmentation 8.9 43,253 en diminution 4.0
2006 3,196,352 en diminution 4.7 29,716 en augmentation 4.6 40,292 en diminution 7.4
2007 3,236,468 en augmentation 1.3 23,818 en diminution 19.8 37,348 en diminution 7.3
2008 3,238,614 en augmentation 0.07 19,166 en diminution 19.5 39,188 en augmentation 4.9
2009 3,574,632 en augmentation 10.4 20,830 en augmentation 8.7 44,761 en augmentation 14.2
2010 3,684,517 en augmentation 3.1 26,977 en augmentation 29.5 46,382 en augmentation 3.6
2011 4,286,722 en augmentation 16.3 24,787 en diminution 8.1 53,154 en augmentation 14.6
2012 4,186,523 en diminution 2.3 15,811 en diminution 36.2 46,727 en diminution 12.1
2013 4,871,036 en augmentation 16.4 21,993 en augmentation 39.1 56,085 en augmentation 20.0
1H 2014[9] 2,415,309 en augmentation 6.1 TBA TBA

Statistiques[modifier | modifier le code]

Destinations les plus empruntées

Position Destinations Fréquence (hebdomadaire)
1 Kuala Lumpur 161
2 Sarawak, Miri 62
2 Sarawak, Sibu 48
4 Sarawak, Bintulu 38
5 Sabah, Kota Kinabalu 30
6 Johor, Johor Bahru 21
7 Sarawak, Mukah 21
8 Singapour 17
9 Penang 10
10 Indonésie, Pontianak 9
11 Sarawak, Tanjung Manis 7
12 Hong Kong 7

Immigration[modifier | modifier le code]

L'état de Sarawak contrôle tout passager en provenance d'un autre état, y compris ceux de Malaisie péninsulaire et de Sabah.

Transports[modifier | modifier le code]

En dehors des taxis, l'aéroport n'est pas relié au centre-ville par les transports en commun. La gare routière de Kuching se situe à 2 kilomètres du site.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]