321

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 321 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 7 mars, Sardique : le dimanche devient jour chômé officiel dans l'Empire romain[1].
  • 5 mai : Constantin accorde la liberté de culte aux Donatistes[2].
  • 3 juillet : loi de Constantin permettant d'affranchir les esclaves le dimanche. Loi accordant le droit de tester en faveur de l'Église chrétienne[3].
  • 11 décembre : édit de Constantin mentionnant les Juifs de Cologne. Un autre édit du 1er décembre 331 les mentionne également[4]. Ils ordonnent aux Juifs comme à d’autres Romains d’accepter les devoirs de la curie. L’archéologie atteste de l’existence d’un cimetière juif à Cologne à l’époque romaine.


  • Alexandre, patriarche d’Alexandrie, réunit un synode des évêques d’Égypte et de Libye qui excommunie Arius et ses partisans[5].

Naissances en 321[modifier | modifier le code]

Décès en 321[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pascal Dibie, La tribu sacrée : Ethnologie des prêtres, Éditions Métailié, (ISBN 9782864245223, présentation en ligne)
  2. Jacques Rossel, Aux racines de l'Europe occidentale, L'AGE D'HOMME, (ISBN 9782825111499, présentation en ligne)
  3. Remy Ceillier, Histoire générale des auteurs sacrés et ecclésiastiques, vol. 4, Barois, (présentation en ligne)
  4. Collectif, Les chrétiens devant le fait juif, Éditions Beauchesne (présentation en ligne)
  5. Eugène Haag, Histoire des dogmes chrétiens, Paris, Joël Cherbuliez, (présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]