13e étape du Tour d'Italie 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Tour d'Italie 2010.
Tour d'Italie 2010
13e étape :
Porto Recanati à Cesenatico
Classement de l'étape
Vainqueur Drapeau : Italie Manuel Belletti 5h 27 min 12 s
(40.709 km/h)
Deuxième Drapeau : Nouvelle-Zélande Gregory Henderson m.t.
Troisième Drapeau : Espagne Iban Mayoz m.t.
Classements à l'issue de l’étape
Jersey pink.svg M. rose Drapeau : Australie Richie Porte 56 h 20 min 56 s
(41.312 km/h)
Deuxième Drapeau : Espagne David Arroyo + 1 min 42 s
Troisième Drapeau : Croatie Robert Kišerlovski + 1 min 56 s
Jersey red.svg M. rouge Drapeau : France Jérôme Pineau 66 pts
Jersey green.svg M. vert Drapeau : Australie Matthew Lloyd 29 pts
Jersey white.svg M. blanc Drapeau : Australie Richie Porte 56 h 20 min 56 s
Équipes Drapeau : Danemark Team Saxo Bank 167 h 56 min 13 s
Équipes aux points Drapeau : États-Unis Team HTC-Columbia 199 pts
Sprints volants Drapeau : Pays-Bas Tom Stamsnijder 15 pts
Combativité Drapeau : Australie Matthew Lloyd 26 pts
Azzurri d'Italia Drapeau : États-Unis Tyler Farrar 9 pts
Échappée Drapeau : Pays-Bas Rick Flens 463 pts

La 13e étape du Tour d'Italie 2010 s'est déroulée le vendredi entre Porto Recanati et Cesenatico sur 223 kilomètres. Elle a été remportée par l'Italien Manuel Belletti (Colnago-CSF Inox), qui s'impose devant les autres coureurs rescapés de l'échappée matinale. Le haut du classement général est inchangé, et l'Australien Richie Porte (Team Saxo Bank) reste leader.

Profil de l'étape[modifier | modifier le code]

De nouveau une étape plutôt longue (223 kilomètres), qui longe la côte de l'Adriatique. Il y deux difficultés en fin d'étape, le Perticara puis le Barbotto et sa montée à 18 %. Mais 40 kilomètres séparent le sommet du Barbotto de l'arrivée.

Cesenatico, la ville d'arrivée, est la ville natale du cycliste italien Marco Pantani (vainqueur du Giro 1998, notamment), et l'étape empruntera ses routes d'entrainement, qui sont aussi le lieu où se déroule début mai la cyclo-sportive Nove Colli Marco Pantani.

La course[modifier | modifier le code]

Dix-sept coureurs lancent une échappée. Le peloton laisse faire, notamment du fait qu'aucun des coureurs échappés n'est une menace pour les leaders au classement général. L'échappée prend donc jusqu'à dix minutes d'avance, et la victoire se joue entre ces coureurs.

Craig Lewis (Team HTC-Columbia) tente de s'échapper sous la flamme rouge mais il est repris. C'est ensuite au tour de Gregory Henderson (Team Sky) de lancer le sprint, mais c'est finalement Manuel Belletti (Colnago-CSF Inox) qui s'impose, devant Henderson, Iban Mayoz (Footon-Servetto) et Paul Voss (Team Milram). Le coureur italien remporte la victoire dans sa ville natale.

Vladimir Karpets (Team Katusha), intercalé entre l'échappée et le peloton, arrive avec 5 minutes et 2 secondes de retard, ce qui lui permet de gagner quelques places au classement général. Enfin, le peloton arrive 7 minutes et 26 secondes après Belletti.

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Coureur Pays Équipe Temps
1 Manuel Belletti Drapeau de l'Italie Italie Colnago-CSF Inox en 5 h 27 min 12 s
2 Gregory Henderson Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Team Sky + 0 s
3 Iban Mayoz Drapeau de l'Espagne Espagne Footon-Servetto 0 s
4 Paul Voss Drapeau de l'Allemagne Allemagne Team Milram 0 s
5 Sebastian Lang Drapeau de l'Allemagne Allemagne Omega Pharma-Lotto 0 s
6 Kalle Kriit Drapeau de l'Estonie Estonie Cofidis 0 s
7 Mathieu Claude Drapeau de la France France BBox Bouygues Telecom 0 s
8 Craig Lewis Drapeau des États-Unis États-Unis Team HTC-Columbia 0 s
9 Sergueï Klimov Drapeau de la Russie Russie Team Katusha 0 s
10 Cameron Meyer Drapeau de l'Australie Australie Garmin-Transitions 5 s

Classement général[modifier | modifier le code]

Coureur Pays Équipe Temps
1 Richie Porte Leader du classement généralJersey white.svg Drapeau de l'Australie Australie Team Saxo Bank en 56 h 20 min 56 s
2 David Arroyo Drapeau de l'Espagne Espagne Caisse d'Épargne + 1 min 42 s
3 Robert Kišerlovski Drapeau de la Croatie Croatie Liquigas-Doimo 1 min 56 s
4 Xavier Tondo Drapeau de l'Espagne Espagne Cervélo TestTeam 3 min 54 s
5 Valerio Agnoli Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo 4 min 41 s
6 Alexander Efimkin Drapeau de la Russie Russie AG2R La Mondiale 5 min 16 s
7 Linus Gerdemann Drapeau de l'Allemagne Allemagne Team Milram 5 min 34 s
8 Carlos Sastre Drapeau de l'Espagne Espagne Cervélo TestTeam 7 min 09 s
9 Laurent Didier Drapeau du Luxembourg Luxembourg Team Saxo Bank 7 min 24 s
10 Bradley Wiggins Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Team Sky 8 min 14 s

Abandons[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :