7e étape du Tour d'Italie 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Article général Pour un article plus général, voir Tour d'Italie 2010.

Tour d'Italie 2010
7e étape :
Carrare à Montalcino
Classement de l'étape
VainqueurDrapeau : Australie Cadel Evans 5 h 13 min 37 s
(42.472 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Italie Damiano Cunego + 2 s
TroisièmeDrapeau : Kazakhstan Alexandre Vinokourov + 2 s
Classements à l'issue de l’étape
Jersey pink.svg M. roseDrapeau : Kazakhstan Alexandre Vinokourov 24 h 09 min 42 s
(42.667 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Australie Cadel Evans + 1 min 12 s
TroisièmeDrapeau : Royaume-Uni David Millar + 1 min 29 s
Jersey red.svg M. rougeDrapeau : États-Unis Tyler Farrar 43 pts
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Australie Matthew Lloyd 13 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Australie Richie Porte 24 h 11 min 42 s
ÉquipesDrapeau : Danemark Team Saxo Bank 71 h 21 min 35 s
Équipes aux pointsDrapeau : États-Unis Team HTC-Columbia 126 pts
Sprints volantsDrapeau : France Jérôme Pineau 9 pts
CombativitéDrapeau : Australie Matthew Lloyd 18 pts
Azzurri d'ItaliaDrapeau : Australie Cadel Evans 5 pts
ÉchappéeDrapeau : Allemagne Paul Voss 288 pts

La 7e étape du Tour d'Italie 2010 s'est déroulée le samedi entre Carrare et Montalcino sur 222 kilomètres. L'Australien Cadel Evans (BMC Racing) remporte l'étape et le Kazakh Alexandre Vinokourov (Astana) récupère le maillot rose. L'étape est considérée par les coureurs, suiveurs, organisateurs et journalistes comme l'une des plus exigeantes de l'histoire du cyclisme, similaire à celle du Gavia en 1988 ou celle du Monte Bondone en 1956, toutes deux parcourues sous la neige.

Profil de l'étape[modifier | modifier le code]

Cette étape a la particularité d'emprunter une partie du parcours des Strade Bianche. Les coureurs roulent donc sur des chemins calcaires et en terre. L'étape comporte trois principales difficultés, dont la dernière, longue de 12 kilomètres, possède des pourcentages qui dépassent les 10 %. De plus, la pluie s'est mêlée à l'étape.

La course[modifier | modifier le code]

Les premières attaques surviennent après une heure de course. Un groupe de seize coureurs, dont Gilberto Simoni (Lampre-Farnese Vini), Valerio Agnoli (Liquigas-Doimo), le maillot blanc, Fabian Wegmann (Team Milram) et Andriy Grivko (Astana), se porte en tête de la course. L’équipe Team Katusha décide de rouler pour Filippo Pozzato et le groupe est vite repris. Rick Flens (Rabobank) et Nicki Sørensen (Team Saxo Bank) sortent à leur tour. Cette fois-ci, le peloton ne réagit pas et les laisse filer. Ils prennent six minutes d'avance en quinze kilomètre et l’écart atteint ensuite dix minutes. La pluie commence à tomber, rendant les conditions de course difficiles pour les coureurs qui emprunteront dans le final les routes de terre blanche de Toscane. À 50 kilomètres de l’arrivée, le peloton ne compte plus que trois minutes de retard. Il se coupe en deux.

À 40 kilomètres de l’arrivée, alors que Dario Cioni (Team Sky) a essayé d’attaquer, le leader de la course, Vincenzo Nibali (Liquigas-Doimo) se retrouve dans une chute. Il a avec lui ses coéquipiers Valerio Agnoli et Ivan Basso et d’autres coureurs comme Michele Scarponi (Androni Giocattoli). Le peloton en profite pour accélérer, avec notamment Linus Gerdemann (Team Milram) qui attaque, suivi d'Alexandre Vinokourov (Astana), Stefano Garzelli (Acqua & Sapone), Thomas Rohregger (Team Milram) et Jan Bakelants (Omega Pharma-Lotto). Ils sont rattrapés par un peloton comprenant Cadel Evans (BMC Racing) et de Damiano Cunego (Lampre-Farnese Vini) notamment. Ils attaquent la principale difficulté de la journée : une côte de douze kilomètres, avec des pentes supérieures à 10 %, dans la boue et sous la pluie. On ne distingue plus les maillots, les coureurs sont noirs de boue. Vinokourov attaque, contré par Evans. Ils sont rejoints par Damiano Cunego, Stefano Garzelli, John Gadret (AG2R La Mondiale), David Arroyo (Caisse d'Épargne) et Marco Pinotti (Team HTC-Columbia). Ces sept hommes basculent en tête au sommet et se dirigent vers la victoire. Derrière, Michele Scarponi revient à une minute, et Ivan Basso et Vincenzo Nibali pointent à 1 minute 30. Vinokourov attaque une nouvelle fois, et de nouveau Evans revient sur lui avec Pinotti, Cunego et Arroyo. Ils sont cinq à pouvoir gagner. Plusieurs attaques interviennent, sans permettre à un coureur de creuser d’écart. Evans lance le sprint de loin et résiste, en distançant ses poursuivants. Il remporte l’étape. Damiano Cunego finit second et Alexandre Vinokourov troisième. Vincenzo Nibali, qui arrive avec deux minutes de retard, laisse le maillot rose à Vinokourov. Carlos Sastre (Cervélo TestTeam) finit à cinq minutes.

Côtes[modifier | modifier le code]

  • Volterra Roncolla (9,1 km à 4,7 %) : 3e catégorie
  • Passo del Rospatoio (6,2 km à 4,7 %) : 3e catégorie
  • Poggio Civitella (12 km à 3,7 %) : 2e catégorie

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Cadel Evans vainqueur de l'étape
Coureur Pays Équipe Temps
1 Cadel Evans Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing en 5 h 13 min 36 s
2 Damiano Cunego Drapeau de l'Italie Italie Lampre-Farnese Vini + 2 s
3 Alexandre Vinokourov Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana 2 s
4 Marco Pinotti Drapeau de l'Italie Italie Team HTC-Columbia 6 s
5 David Arroyo Drapeau de l'Espagne Espagne Caisse d'Épargne 12 s
6 Stefano Garzelli Drapeau de l'Italie Italie Acqua & Sapone 27 s
7 John Gadret Drapeau de la France France AG2R La Mondiale 29 s
8 Michele Scarponi Drapeau de l'Italie Italie Androni Giocattoli 1 min 01 s
9 Cayetano Sarmiento Drapeau de la Colombie Colombie Acqua & Sapone 1 min 07 s
10 Linus Gerdemann Drapeau de l'Allemagne Allemagne Team Milram 1 min 14 s

Classement général[modifier | modifier le code]

Coureur Pays Équipe Temps
1 Alexandre Vinokourov Leader du classement général Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana en 24 h 39 min 42 s
2 Cadel Evans Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing + 1 min 12 s
3 David Millar Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Garmin-Transitions 1 min 29 s
4 Vladimir Karpets Drapeau de la Russie Russie Team Katusha 1 min 30 s
5 Vincenzo Nibali Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo 1 min 33 s
6 Marco Pinotti Drapeau de l'Italie Italie Team HTC-Columbia 1 min 40 s
7 Linus Gerdemann Drapeau de l'Allemagne Allemagne Team Milram 1 min 50 s
8 Ivan Basso Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo 1 min 51 s
9 Thomas Rohregger Drapeau de l'Autriche Autriche Team Milram 1 min 56 s
10 Richie Porte Jersey white.svg Drapeau de l'Australie Australie Team Saxo Bank 2 min 00 s

Abandons[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :