Valerio Agnoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valerio Agnoli
Valeri Agnoli, Grand Prix Cycliste de Montréal 2012.jpg

Valerio Agnoli lors du Grand Prix cycliste de Montréal 2012.

Informations
Naissance
(30 ans)
Alatri +
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2004 Domina Vacanze-Pedale Fermano
Équipes professionnelles
09.2004-12.2004 Domina Vacanze (stagiaire)
2005-2006 Naturino-Sapore di Mare
2007 Aurum Hotels
2008-2009 Liquigas
2010 Liquigas-Doimo
2011-2012 Liquigas-Cannondale
2013- Astana

Valerio Agnoli (né le à Alatri, dans la province de Frosinone, Latium, en Italie) est un coureur cycliste italien. Il devient professionnel en 2005 en signant pour l'équipe Naturino-Sapore di Mare. Il court maintenant dans l'équipe Astana.

Biographie[modifier | modifier le code]

Valerio Agnoli commence sa carrière professionnelle en 2005 au sein de l'équipe Naturino-Sapore di Mare, qui prend le nom d'Aurum Hotels en 2007. Cette équipe disparaît en fin d'année.

En 2008, il est recruté par l'équipe ProTour Liquigas. Il dispute cette année-là son premier grand tour, le Tour d'Espagne, dont il gagne avec ses coéquipiers la première étape, un contre-la-montre par équipes. En 2010, il est l'un des équipiers d'Ivan Basso lors de sa victoire au Tour d'Italie[1]. Vincenzo Nibali, autre leader de la Liquigas-Doimo est troisième de ce Giro. L'équipe remporte également le contre-la-montre par équipes de la quatrième étape. En 2011, Agnoli dispute le Tour d'Italie, dont Nibali prend la deuxième place. En 2012, il prend la troisième place du Tour de Toscane et participe au Tour d'Italie aux côtés d'Ivan Basso.

En 2013, Agnoli est engagé par l'équipe kazakhe Astana, en compagnie de Vincenzo Nibali. Il aide ce dernier à remporter le Tour d'Italie[2],[1]. Au printemps 2014, Agnoli dispute le Giro en tant qu'équipier de Michele Scarponi. Celui-ci perd ses chances de victoire dès la première étape de montagne, et c'est finalement Fabio Aru qu'Agnoli aide à monter sur le podium[1]. Durant cette course, une chute lui cause des lésions au cartilage des côtes. Une nouvelle chute au Tour de Suisse lui fracture une omoplate. Il n'est pas sélectionné pour disputer le Tour de France aux côtés de Nibali, qui remporte cette course. La direction de l'équipe Astana lui annonce qu'elle ne souhaite pas le conserver dans son effectif en 2015[3]. En août, Agnoli prend la huitième place du Tour du Danemark, où il est deuxième et troisième d'étapes, et la septième place du Tour de Burgos. Alors qu'il cherche un nouvel employeur[1], Astana décide finalement de lui proposer un contrat pour 2015[4].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

6 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
UCI World Tour 185e[5] nc[6] 177e[7] nc[8]
UCI Asia Tour 26e[9]
UCI Europe Tour 793e[10] 623e[11]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Nibali's friend still without a team », sur cyclingquotes.com,‎
  2. (en) « Astana guard helps Nibali to Giro d'Italia victory », sur cyclingnews.com,‎
  3. (it) « Agnoli: "Felice per Nibali. A fine anno lascio l'Astana" », sur gazzetta.it,‎
  4. (en) « Astana renews contract with Nibali's friend », sur cyclingquotes.com,‎
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 29 février 2012)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2012)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 1 novembre 2014)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  9. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  10. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  11. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :