8e étape du Tour d'Italie 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Tour d'Italie 2010.
Tour d'Italie 2010
8e étape :
Chianciano Terme à Monte Terminillo
Classement de l'étape
Vainqueur Drapeau : Danemark Chris Anker Sørensen 4 h 50 min 48 s
(38.996 km/h)
Deuxième Drapeau : Italie Simone Stortoni + 30 s
Troisième Drapeau : Espagne Xavier Tondo + 36 s
Classements à l'issue de l’étape
Jersey pink.svg M. rose Drapeau : Kazakhstan Alexandre Vinokourov 29 h 01 min 26 s
(42.030 km/h)
Deuxième Drapeau : Australie Cadel Evans + 1 min 12 s
Troisième Drapeau : Italie Vincenzo Nibali + 1 min 33 s
Jersey red.svg M. rouge Drapeau : Australie Cadel Evans 48 pts
Jersey green.svg M. vert Drapeau : Australie Matthew Lloyd 16 pts
Jersey white.svg M. blanc Drapeau : Australie Richie Porte 29 h 03 min 52 s
Équipes Drapeau : Italie Liquigas-Doimo 85 h 57 min 39 s
Équipes aux points Drapeau : États-Unis HTC-Columbia 128 pts
Sprints volants Drapeau : France Jérôme Pineau 9 pts
Combativité Drapeau : Australie Matthew Lloyd 20 pts
Azzurri d'Italia Drapeau : Australie Cadel Evans 5 pts
Chronologie
7e étape 8e étape 9e étape

La 8e étape du Tour d'Italie 2010 s'est déroulée le dimanche entre Chianciano Terme, dans la province de Sienne, en Toscane et le Monte Terminillo, dans la province de Rieti, au Latium, sur 189 kilomètres. Le Danois Chris Anker Sørensen (Saxo Bank), rescapé de l'échappée matinale, s'impose au sommet du Terminillo. Alexandre Vinokourov (Astana) conserve son maillot rose.

Profil de l'étape[modifier | modifier le code]

C'est la première étape de haute montagne de ce Tour d'Italie 2010. C'est aussi la première arrivée au sommet du Giro, puisque l'arrivée est jugée au sommet du Monte Terminillo. L'ascension finale pourrait permettre aux leaders de créer des écarts.

La course[modifier | modifier le code]

Chris Anker Sørensen (Saxo Bank) remporte cette étape, la première avec arrivée au sommet de ce Giro, après avoir fait partie d'une échappée de 17 coureurs, comprenant notamment Thomas Voeckler, Johann Tschopp (BBox Bouygues Telecom), Anthony Ravard, Sébastien Hinault (AG2R La Mondiale), David Moncoutié (Cofidis), Rigoberto Urán (Caisse d'Épargne), Evgueni Petrov (Katusha) et Jackson Rodríguez (Androni Giocattoli). Les favoris, eux, se neutralisent, malgré quelques attaques de Michele Scarponi (Androni Giocattoli), Damiano Cunego (Lampre-Farnese Vini) et Stefano Garzelli (Acqua & Sapone)[1].

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Coureur Pays Équipe Temps
1 Chris Anker Sørensen Drapeau du Danemark Danemark Saxo Bank en 4 h 50 min 48 s
2 Simone Stortoni Drapeau de l'Italie Italie Colnago-CSF Inox + 30 s
3 Xavier Tondo Drapeau de l'Espagne Espagne Cervélo TestTeam 36 s
4 Evgueni Petrov Drapeau de la Russie Russie Katusha 49 s
5 John Gadret Drapeau de la France France AG2R La Mondiale 55 s
6 Damiano Cunego Drapeau de l'Italie Italie Lampre-Farnese Vini 56 s
7 Stefano Garzelli Drapeau de l'Italie Italie Acqua & Sapone 56 s
8 Alexandre Vinokourov Leader du classement général Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana 56 s
9 Cadel Evans Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing 56 s
10 Ivan Basso Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo 56 s

Classement général[modifier | modifier le code]

Coureur Pays Équipe Temps
1 Alexandre Vinokourov Leader du classement général Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana en 29 h 01 min 26 s
2 Cadel Evans Jersey red.svg Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing + 1 min 12 s
3 Vincenzo Nibali Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo 1 min 33 s
4 Ivan Basso Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo 1 min 51 s
5 Marco Pinotti Drapeau de l'Italie Italie HTC-Columbia 2 min 17 s
6 Richie Porte Jersey white.svg Drapeau de l'Australie Australie Saxo Bank 2 min 26 s
7 Vladimir Karpets Drapeau de la Russie Russie Katusha 2 min 34 s
8 Stefano Garzelli Drapeau de l'Italie Italie Acqua & Sapone 2 min 47 s
9 Damiano Cunego Drapeau de l'Italie Italie Lampre-Farnese Vini 3 min 08 s
10 Michele Scarponi Drapeau de l'Italie Italie Androni Giocattoli 3 min 09 s

Abandons[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Retour au calme », sur eurosport.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :