Étienne Antonelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Étienne Antonelli
Image dans Infobox.
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
MontpellierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Équipe
Distinction

Étienne Antonelli, né le à Valence (Espagne) et mort le à Montpellier (Hérault), est un économiste et homme politique français.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Étienne Antonelli fait ses études secondaires à Marseille[1], et joue quelques matchs de football sous les couleurs de l'Olympique de Marseille[2].

Après de brillantes études de droit à Aix-en-Provence, Étienne Antonelli soutient ses deux thèses en 1905 et 1906 et commence une carrière universitaire à la Faculté de droit de Montpellier, puis à Paris et, en 1913, à Poitiers. Il s'intéresse très rapidement à l'économie sous sa forme mathématisée et fait paraître en 1914 un ouvrage intitulé Principes d'économie pure. Il est professeur à Lyon de 1919 à 1924, date de son élection comme député. Après sa défaite en 1932, il reprend sa carrière universitaire au Conservatoire des arts et métiers, puis à Montpellier.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il s'intéresse également à la vie politique et figure parmi les fondateurs du Comité de Démocratie sociale, en 1906. En 1924, il est élu député de la Haute-Savoie sur la liste du Cartel des gauches et s'inscrit au groupe SFIO. Il se spécialise dans les questions sociales et est le véritable père de la première loi sur les assurances sociales obligatoires, en 1928. Réélu en 1928, il s'occupe beaucoup du suivi de cette loi. Il est battu en 1932 et quitte la vie politique.

Source[modifier | modifier le code]

  • « Étienne Antonelli », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Références[modifier | modifier le code]

  1. De la charité médiévale à la sécurité sociale : Économie de la protection sociale du Moyen Âge à l'époque contemporaine, Éditions de l'Atelier, coll. « Patrimoine », , 337 p. (ISBN 978-2-7082-2955-6, lire en ligne), p. 287
  2. « Étienne Antonelli », sur om1899.com (consulté le 11 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André de Cambiaire et René Maury (hommages prononcés le ), Étienne Antonelli : 1879-1971, Montpellier, CGC, , 28 p., 24 cm (SUDOC 008299927)

Liens externes[modifier | modifier le code]