Équipe de Suisse féminine de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Équipe de Suisse féminine
Écusson de l' Équipe de Suisse féminine
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs Rouge et blanc
Surnom La Nati
Classement FIFA en diminution 20e (17 juin 2022)[1]
Personnalités
Sélectionneur Nils Nielsen
Capitaine Lia Wälti
Plus sélectionnée Ana-Maria Crnogorčević (136)
Meilleur buteuse Ana-Maria Crnogorčević (67)
Rencontres officielles historiques
Premier match Suisse 2 - 2 France
()
Plus large victoire Suisse 15 - 0 Moldavie
()
Plus large défaite Allemagne 11 - 0 Suisse
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 1
Huitième de finale en 2015
Championnat d’Europe Phases finales : 2
1er tour en 2017 et 2022

Maillots

Kit left arm sui22hw.png
Kit body sui22hw.png
Kit right arm sui22hw.png
Kit shorts sui22h.png
Kit socks sui22h.png
Domicile
Kit left arm sui21a.png
Kit body sui21a.png
Kit right arm sui21a.png
Kit shorts.png
Kit socks crystalp2021a.png
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Éliminatoires de la zone Europe de la Coupe du monde féminine de football 2023
Équipe de Suisse féminine de football

L'équipe de Suisse féminine de football est constituée par une sélection des meilleures joueuses suisses sous l'égide de l'Association suisse de football (ASF).

Jouant son premier match en 1972, la Suisse ne participe à son premier tournoi majeur qu'en 2015, jouant la Coupe du monde, puis parvient à se qualifier pour l'Euro 2017 et l'Euro 2022.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Suisse se qualifie pour la Coupe du monde féminine de la FIFA 2015 au Canada en sortant première de son groupe de qualification. C'est la première fois qu'elle participe à la compétition et la première fois que l'équipe masculine et l'équipe féminine se qualifient simultanément pour une Coupe du monde[2],[3].

À cette occasion, l'équipe se trouve dans le groupe C de la phase de poules, avec le Japon, le Cameroun et l'Équateur. Les Suissesses obtiennent une victoire 10-1 contre les Sud-Américaines, mais perdent 1-0 contre les Asiatiques et 2-1 contre les Africaines. Elles terminent ainsi troisième de leur groupe, mais se qualifient pour les huitièmes de finale car faisant partie des quatre meilleures troisièmes. En huitièmes, la Suisse perd 1-0 contre le Canada, le pays hôte, et est éliminée[4].

Sur la lancée de sa Coupe du monde, elle se qualifie pour un Championnat d'Europe pour la première fois en 2017. Au sein du groupe C, aux côtés de la France, de l'Autriche et de l'Islande[5], les Suissesses perdent contre l'Autriche 1-0, mais parviennent à rebondir pour battre l'Islande 2-1. La Suisse dispute son dernier match de groupe contre le voisin tricolore, ayant besoin d'une victoire pour se qualifier pour la phase à élimination directe. La Suisse mène pendant une grande partie du match après qu'Ana-Maria Crnogorčević a marqué à la 19e minute, mais Camille Abily marque le but de l'égalisation pour la France à la 76e minute alors que les Bleues évoluaient en infériorité numérique, et le match se termine sur un match nul 1–1, la Suisse terminant troisième de son groupe et étant éliminée.

Lors de l'Euro 2022, la Suisse est à nouveau présente dans le groupe C avec comme adversaires la Suède, les Pays-Bas et le Portugal. La Nati quitte la compétition au premier tour, avec un match nul (2-2 contre le Portugal malgré deux buts helvètes inscrits dans les cinq premières minutes de la partie) et deux défaites contre les favoris du groupe (1-2 contre la Suède et 1-4 face aux tenantes du titre néerlandaises en ayant craqué et encaissé les trois derniers buts néerlandais dans les 10 dernières minutes du match).

Lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2023, l'équipe de Suisse termine sa campagne en l'emportant sur le score de 15-0 face à la Moldavie, établissant un nouveau record de buts en une rencontre pour l'équipe[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Édition Qualifications Phase finale
Class. M V N D bp bc Résultat M V N D bp bc
1991 3e/4 6 1 1 4 3 17 Non qualifiée
1995 3e/4 6 2 1 3 9 23 Non qualifiée
1999 4e/4 6 0 0 6 2 12 Non qualifiée
2003 3e/4 6 1 0 5 2 18 Non qualifiée
2007 5e/5 8 1 1 6 3 18 Non qualifiée
2011 1re/5 8 7 0 1 28 6 Non qualifiée
2015 1re/6 10 9 1 0 53 1 Huitième de finale 4 1 0 3 11 5
2019 2e/5 10 6 2 2 22 9 Non qualifiée
2023 En cours 9 7 1 1 44 4 Éliminatoires en cours
Total 69 34 7 28 166 108 1/8 4 1 0 3 11 5

Parcours en Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Édition Qualifications Phase finale
Class. M V N D bp bc Résultat M V N D bp bc
Championnat d'Europe non officiel
1969 Non participante
1979 1er tour 2 0 1 1 1 3
Championnat d'Europe
1984 3e/4 (en) 6 1 3 2 4 6 Non qualifiée
1987 4e/4 (en) 6 1 1 4 5 11 Non qualifiée
1989 4e/4 (en) 6 1 1 4 4 28 Non qualifiée
1991 3e/4 (en) 6 1 1 4 3 17 Non qualifiée
1993 3e/3 (en) 4 0 1 3 0 17 Non qualifiée
1995 3e/4 6 2 1 3 9 23 Non qualifiée

1997
Classe B (en) Non qualifiée
2001 4e/4 (en) 6 1 0 5 1 11 Non qualifiée
2005 4e/5 (en) 8 1 2 5 2 13 Non qualifiée
2009 3e/5 (en) 8 3 2 3 9 16 Non qualifiée
2013 4e/6 10 5 0 5 29 24 Non qualifiée
2017 1re/5 8 8 0 0 34 3 1er tour 3 1 1 1 3 3
2022 2e/5 10 6 3 1 22 8 1er tour 3 0 1 2 4 8
Total 84 30 15 39 122 177 2/13 6 1 2 3 7 11

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Édition Résultat M V N D bp bc
1996 Non qualifiée
2000 Non qualifiée
2004 Non qualifiée
2008 Non qualifiée
2012 Non qualifiée
2016 Non qualifiée
2020 Non qualifiée
2024 À venir
2028 À venir
Total 0/7 0 0 0 0 0 0

Sélection actuelle[modifier | modifier le code]

Voici la liste des 23 joueuses sélectionnées pour les matchs de barrage de l'Euro 2022 contre la Tchéquie les 4 et 13 avril 2021.

Effectif et encadrement de l'équipe de Suisse féminine au 14 avril 2021[7]
Joueuses     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Thalmann, GaëlleGaëlle Thalmann  (36 ans) 87 0 Servette FC Chênois 2007
12 G Peng, LiviaLivia Peng  (20 ans) 0 0 FC Zurich 2020
21 G Friedli, SerainaSeraina Friedli  (29 ans) 8 0 Florentia 2016
- G Herzog, ElviraElvira Herzog  (22 ans) 3 0 SC Fribourg 2019
2 D Stierli, JuliaJulia Stierli  (25 ans) 17 0 FC Zürich 2017
4 D Rinast, RachelRachel Rinast  (31 ans) 39 2 1. FC Cologne 2015
5 D Maritz, NoëlleNoëlle Maritz  (26 ans) 84 1 Arsenal WFC 2013
14 D Hurni, ThaïsThaïs Hurni  (24 ans) 6 0 Servette FC Chênois 2018
15 D Bühler, LuanaLuana Bühler  (26 ans) 21 0 TSG 1899 Hoffenheim 2018
19 D Aigbogun, EseosaEseosa Aigbogun  (29 ans) 72 3 Paris FC 2013
- D Touon, EllaElla Touon  (19 ans) 0 0 SG Essen-Schönebeck 2021
- D Widmer, MarilenaMarilena Widmer  (25 ans) 17 1 BSC Young Boys 2017
3 M Marti, LaraLara Marti  (23 ans) 6 0 Bayer Leverkusen 2019
6 M Mauron, SandrineSandrine Mauron  (25 ans) 14 2 Eintracht Francfort 2016
7 M Maendly, SandySandy Maendly  (34 ans) 77 12 Servette FC Chênois 2006
11 M Sow, CoumbaCoumba Sow  (28 ans) 15 3 Paris FC 2018
13 M Wälti, LiaLia Wälti Capitaine  (29 ans) 90 5 Arsenal WFC 2011
16 M Gut, MalinMalin Gut  (22 ans) 14 1 Arsenal WFC 2019
18 M Xhemaili, RiolaRiola Xhemaili  (19 ans) 5 0 FC Bâle 2020
22 M Bernauer, VanessaVanessa Bernauer  (34 ans) 90 7 AS Roma 2006
- M Julini, SallySally Julini  (19 ans) 0 0 Olympique lyonnais 2021
8 A Pando, IrinaIrina Pando  (27 ans) 6 2 FC Lucerne 2019
9 A Crnogorčević, Ana-MariaAna-Maria Crnogorčević  (32 ans) 125 61 FC Barcelone 2009
10 A Bachmann, RamonaRamona Bachmann  (31 ans) 115 50 Paris Saint-Germain 2007
17 A Fölmli, SvenjaSvenja Fölmli  (20 ans) 8 1 FC Lucerne 2019
20 A Humm, FabienneFabienne Humm  (35 ans) 67 23 FC Zurich 2012
23 A Lehmann, AlishaAlisha Lehmann  (23 ans) 26 4 Everton FC 2017
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
  • Marisa Wunderlin
Préparateur(s) physique(s)
  • Michel Kohler
Entraîneur(s) des gardiennes
  • Guido Stadelmann



Légende


Appelées récemment[modifier | modifier le code]

Les joueuses suivantes ne font pas partie du dernier groupe appelé mais ont été retenues en équipe nationale lors des 12 derniers mois.

Les joueuses qui comportent le signe Injury icon 2.svg, sont blessées ou malades au moment du dernièr rassemblement.

Pos. Nom Date de naissance Sél. Buts Club (au moment de la dernière convocation) Dernier appel
Injury icon 2.svg D Kiwic, RahelRahel Kiwic  (31 ans) 72 11 FC Zürich vs France, 23 février 2021
999 D Mégroz, NaomiNaomi Mégroz  (24 ans) 13 1 SC Fribourg vs France, 23 février 2021
Injury icon 2.svg A Reuteler, GéraldineGéraldine Reuteler  (23 ans) 37 7 Eintracht Francfort vs France, 23 février 2021
999 A Surdez, CamilleCamille Surdez  (24 ans) 3 0 FC Bâle vs France, 23 février 2021
999 G Oertle, FabienneFabienne Oertle  (23 ans) 0 0 FC Saint-Gall-Staad vs Roumanie, 27 octobre 2020
999 D Huber, MelanieMelanie Huber  (29 ans) 0 0 FC Bâle vs Roumanie, 27 octobre 2020
999 M Calò, FrancescaFrancesca Calò  (27 ans) 7 0 1. FC Cologne vs Roumanie, 27 octobre 2020

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Classement FIFA[modifier | modifier le code]

Classement FIFA de l'équipe de Suisse[8]
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Classement mondial 28 30 27 29 28 26 26 26 25 26 22 19 20 17 17 18 19 19 17
Classement UEFA 17 18 15 17 17 16 16 16 15 16 13 10 11 10 9 10 12 12 11

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial féminin de la FIFA », sur fr.fifa.com, (consulté le ).
  2. Reuters, « Canada edge past Switzerland into last eight of Women's World Cup », sur The Guardian, (consulté le )
  3. « An obituary for Switzerland » (consulté le )
  4. « Standings », UEFA (consulté le )
  5. FIFA.com, « Fast-improving Switzerland aim for fresh highs », (consulté le )
  6. (de) « Schweiz gewinnt mit 15:0 – und muss doch in die WM-Playoffs », Schweizer Radio und Fernsehen,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. « Liste des joueuses », sur football.ch, (consulté le )
  8. « Le Classement mondial FIFA/Coca-Cola - Associations - Suisse - Football Féminin », sur FIFA.com (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :