Équipe d'Union soviétique féminine de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau : URSS Équipe d'Union soviétique
Écusson de l' Équipe d'Union soviétique
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs rouge et blanc
Rencontres officielles historiques
Premier match (Bulgarie, 1-4)
Dernier match (Hongrie, 2-1)
Plus large victoire (Pologne, 5-1)
Plus large défaite (États-Unis, 0-8)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe d'Union soviétique féminine de football était l'équipe nationale de football féminin d'Union soviétique. Elle ne connaît que deux années d'existence, de 1990 à la dislocation de l'URSS en décembre 1991. La FIFA considère l'équipe de la CEI puis l'équipe de Russie comme ses successeurs légitimes.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Union soviétique joue son premier match contre la Bulgarie le à Kazanlak (victoire 4-1). Son premier match sur le sol soviétique a lieu le à Sébastopol contre la Norvège (défaite 2-1)[1].

L'équipe ne joue que des matchs amicaux jusqu'en octobre 1991 où elle joue les qualifications pour le Championnat d'Europe de football féminin 1993. Elle rencontre au premier tour, organisé en matchs de groupes, la Hongrie qu'elle bat 2-1. Avec la fin de l'Union soviétique en décembre 1991, l'équipe d'URSS devient l'équipe de la CEI puis de Russie qui atteindra les quarts de finale de la compétition[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Матчи национальной сборной России, начиная с 1990 года » (consulté le 28 juillet 2015)
  2. Paul Saffer, « 1993 : L'Italie échoue de peu », sur uefa.com, (consulté le 28 juillet 2015)