Élizabeth Martichoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élizabeth Martichoux
Image illustrative de l’article Élizabeth Martichoux

Naissance 1961 (56-57 ans)
Seine-et-Marne
Nationalité Drapeau de France Française
Profession Journaliste
Médias
Média principal Radio, télévision
Télévision France 3 : Ruban rouge
France 5
LCP : État de santé
Radio France Inter (1984 - ?)
Europe 1 (1991-?)
RTL : présentatrice du journal (2006), RTL Midi, Les auditeurs ont la parole (2011 - 2013), Grand Jury (septembre 2015 - ?)
Fonction Chef du service politique de RTL (juillet 2013 - )

Élizabeth Martichoux, née en en Seine-et-Marne, est une journaliste et animatrice de radio et de télévision française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1961 en Seine-et-Marne[1], Élizabeth Martichoux est issue d'une famille de cinq enfants ; elle grandit près de Fontainebleau[2].

Après des études de lettres[3], elle intègre en 1982 l'École supérieure de journalisme de Lille[4]. En 1984, elle entre à France Inter[1] puis anime sur France 3 le magazine Ruban rouge[4].

En 1991, elle entre à Europe 1 puis en 1999, elle devient rédactrice en chef sur France 5. En 2006, elle intègre l'équipe de RTL où elle présente le journal[1].

Elle joue son propre rôle dans le film L'Emmerdeur de Francis Veber en 2008[5].

De 2011 à 2013 elle présente RTL Midi et Les auditeurs ont la parole avec Laurent Bazin puis avec Vincent Parizot. En juillet 2013, elle est nommée chef du service politique de RTL. Elle présente actuellement sur LCP l'émission État de santé.

En septembre 2015, elle récupère la présentation de l'émission Le Grand Jury[6]. Olivier Mazerolle, aux commandes de l'Interview Politique, et elle, animatrice du Grand Jury, échangent leur poste sur la station RTL, à la rentrée 2016[7].

Le 13 octobre 2016, elle anime avec Gilles Bouleau et Alexis Brézet, le premier débat de la primaire présidentielle des Républicains, opposant les sept candidats, organisé par TF1, RTL et Le Figaro[8].

Le 12 janvier 2017, elle anime avec Gilles Bouleau et Matthieu Croissandeau, le premier débat de la Primaire citoyenne, opposant les sept candidats, organisé par TF1, RTL et L'Obs[9]. Fin 2017, elle reçoit le le prix Philippe-Caloni, qui récompense le meilleur intervieweur de l'année[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2014, elle divorce d'Aquilino Morelle, avec qui elle a deux enfants[11].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Alexandre Le Drollec, « Élisabeth Martichoux : "Les journalistes ne sont plus à plat ventre devant les ministres" » sur L'Obs, 24 septembre 2016.
  2. Biographie d'Élizabeth Martichoux sur Gala, consulté le 16 juillet 2017.
  3. Laurence Le Saux, « Élisabeth Martichoux, ou l’info au cordeau » sur Télérama, 14 mars 2009.
  4. a et b Rémi Jacob, « La primaire, le débat (TF1) : zoom sur Élizabeth Martichoux » sur Télé Loisirs, 2 janvier 2017.
  5. (en) Élizabeth Martichoux sur l’Internet Movie Database.
  6. Benoit Daragon, « RTL : Elizabeth Martichoux reprend les rênes du "Grand Jury" » sur PureMédias, 25 juin 2015.
  7. « RTL : Olivier Mazerolle quitte L'Interview Politique », sur www.lalettre.pro, (consulté le 15 juin 2016).
  8. Estelle Gross, « Primaire de la droite : les contours du deuxième débat se précisent », sur tempsreel.nouvelobs.com/, L'Obs, (consulté le 2 novembre 2016).
  9. « Dates, chaînes… le programme des débats télé de la primaire à gauche », sur www.marianne.net, Marianne, (consulté le 6 janvier 2017).
  10. Sarah Lecoeuvre, « Élizabeth Martichoux sacrée meilleure intervieweuse de l’année », lefigaro.fr, 13 décembre 2017.
  11. Audrey Kucinskas, « Débat de la primaire à droite ce qu'il faut savoir sur Élizabeth Martichoux », sur www.lexpress.fr, L'Express, .