Élise Turcotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élise Turcotte
Élise Turcotte au Quai des Brumes.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Élise Turcotte, née le à Sorel (Québec), est une écrivaine et poète québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élise Turcotte obtient un baccalauréat en arts et une maîtrise en études littéraires à l'Université du Québec à Montréal. Elle détient également un doctorat de l'Université de Sherbrooke.

Après la publication de recueils de poésie, elle aborde le roman en 1991 avec Le Bruit des choses vivantes, lauréat du Prix Louis-Hémon 1992. Son troisième roman intitulé La Maison étrangère remporte le Prix du Gouverneur général 2003, alors que Guyana (2011) se mérite le Grand prix du livre de Montréal.

Elle donne également dans la nouvelle avec le recueil Caravane (1994) et fait paraître plusieurs ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse, notamment la série Annette, tout en conservant un intérêt constant pour l'écriture poétique qui lui vaut le Prix Émile-Nelligan 1989 pour La Terre est ici. Pour l'ensemble de son œuvre poétique, elle reçoit le Grand Prix du Festival international de la poésie en 2002.

Elle enseigne la littérature au Cégep du Vieux-Montréal.

Le fonds d'archives d'Élise Turcotte est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Le Bruit des choses vivantes
  • 1997 : L'Île de la Merci
  • 2002 : La Maison étrangère
  • 2007 : Pourquoi faire une maison avec ses morts
  • 2011 : Guyana
  • 2015 : Le Parfum de la tubéreuse

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Dans le delta de la nuit
  • 1984 : Navires de guerre
  • 1985 : La Catastrophe, avec Louise Desjardins
  • 1987 : La Voix de Carla
  • 2002 : Sombre Ménagerie
  • 2003 : La terre est ici
  • 2005 : Piano mélancolique
  • 2010 : Ce qu'elle voit

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

Romans jeunesse[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Les Cahiers d'Annette
  • 1999 : La Leçon d'Annette
  • 2000 : Annette et le vol de nuit
  • 2006 : Le Meilleur Ennemi d'Annette

Poésie jeunesse[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Voyages autour de mon lit
  • 2009 : Rose : derrière le rideau de la folie

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fonds Élise Turcotte (P852) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Liste des ouvrages
  • numéro spécial de Voix et images, vol. 31, no 3, 2006 (Montréal) consacré à l’étude de son œuvre

Liens externes[modifier | modifier le code]