Yōko Kanno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yōko Kanno

alt=Description de l'image Yoko Kanno.jpg.
Informations générales
Naissance 19 mars 1964 (50 ans)
Drapeau du Japon Miyagi, Japon
Activité principale compositeur, musicien, chef d'orchestre
Genre musical Jazz, musique classique, orchestre, musique électronique, new age, blues, folk rock, electro rock, J-pop, art rock, anison
Instruments clavier, piano, accordéon
Années actives 1986–present

Yōko Kanno (菅野 よう子, Kanno Yōko?) est une compositrice japonaise née le 19 mars 1964 dans la préfecture de Miyagi sur l'île d'Honshū au nord du Japon. Surtout connue pour son travail dans les bandes sonores d'animation japonaise, elle collabore aussi avec d'autres groupes, dont du style J-pop. Elle est parmi les compositeurs les plus respectés par des réalisateurs new wave et vétérans, dont Yoshiyuki Tomino, Shinichiro Watanabe et Shoji Kawamori[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Yōko Kanno s'est fait remarquer très tôt par son style inspiré de la musique classique occidentale (Claude Debussy, Maurice Ravel…), évoluant par la suite vers des courants plus modernes comme le jazz et le folk.

Elle apprend seule le piano dès l’âge de 4 ans et remporte de nombreux concours de piano dès 10 ans. Puis elle part étudier un temps au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Diplômée de l'Université Waseda, elle rejoint le groupe てつ100% (Tetsu 100 %) en 1987 où elle est compositrice et claviériste jusqu'à la fin du groupe en 1989. Elle enchaîne en composant des musiques de jeux vidéo pour la société Koei ainsi que pour la publicité.

Mais c'est surtout pour ses travaux dans l'animation qu'Yōko Kanno est connue, composant des morceaux pour des séries comme Cowboy Bebop (série et film, dont la musique est jouée par le groupe composé pour l'occasion, The Seatbelts), Macross Plus, Ghost in the Shell : Stand Alone Complex, Wolf's Rain, Brain Powerd ou bien encore Vision d'Escaflowne (série et film), Sousei No Aquarion, Darker Than Black… Elle a été dernièrement nommée pour l'écriture de la BO de Macross Frontier série prolongeant Macross+ et Macross 7 (dont elle a déjà signé tout ou partie de la BO). Deux singles de la série comme Triangler et Lion ont pointé le troisième au classement hebdomadaire d'Oricon en 2008.

Elle est l’épouse du musicien Hajime Mizoguchi, avec qui elle a contribué aux bandes sonores de Please Save My Earth et qui participe sur celles de Vision d'Escaflowne. Elle compose également pour des films comme Mind Game, Woman of Water, Kamikaze Girls, Beautiful Sunday, des téléfilms comme Koko Kyoshi, Lenakiko, Hoshi No Kinka, Pure ou pour des artistes nippons comme Akino Arai, Imai Miki, Kyoko Koizumi, Māya Sakamoto ou le groupe SMAP.

Selon la rumeur elle chanterait également sous le pseudonyme de Gabriela Robin, généralement dans un langage imaginaire dépourvu de sens. Bien qu'elle refuse de confirmer l'information, l'œuvre de Gabriela Robin n'est liée qu'à celle de Yōko Kanno[2] et que l'artiste n'a jamais fait d'apparition publique. Kanno maintient qu'elle n'est pas Robin, mais le livret de la bande sonore de Macross Plus indique que Robin est la compositrice de Santi-U, tandis que Kanno l'a elle-même revendiqué dans une entrevue avec Newtype.

Discographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Brain Powerd[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack 1
  • Original Soundtrack 2

Card captor Sakura[modifier | modifier le code]

  • Purachina

Darker Than Black[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack Gekihan

Chroniques de la guerre de Lodoss[modifier | modifier le code]

  • Heroic Knight Legend "Miracle Ocean" (Kiseki no Umi)

Clamp school detectives[modifier | modifier le code]

  • Mini Soundtrack
  • "Gift"

Cowboy Bebop[modifier | modifier le code]

Avec The Seatbelts:

Earth Girl Arjuna[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack 1
  • Original Soundtrack 2

Ghost in the Shell : Stand Alone Complex[modifier | modifier le code]

Kids on the slope[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack

La Légende de Crystania[modifier | modifier le code]

  • The First Adventurers

Macross Plus[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack, Volume 1
  • Original Soundtrack, Volume 2
  • "For Fans Only"
  • SHARON APPLE, CREAM P.U.F.

Macross Dynamite 7[modifier | modifier le code]

  • Radio Fire!!

Please Save My Earth[modifier | modifier le code]

  • Golden Dreams through Eternity
  • Original Soundtrack, Volume 1
  • Image Soundtrack, Volume 2
  • Image Soundtrack, Volume 3

Vision d'Escaflowne[modifier | modifier le code]

Avec Hajime Mizoguchi

  • Original SoundTrack 1 "Over the Sky"
  • Original SoundTrack 2
  • Original SoundTrack 3
  • "lovers only"
  • Yubiwa
  • Thought of Jeture
  • Original Movie SoundTrack

Turn A Gundam[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack
  • Original Soundtrack 2 : Dianna & Kihel
  • Original Soundtrack 3 : COCOA
  • The Concert

Wolf's Rain[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack
  • Original Soundtrack 2

Memories[modifier | modifier le code]

Yōko Kanno a composé la musique du chapitre Magnetic Rose

  • Original Soundtrack

RahXephon[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack
  • Pluralitas concentio O.S.T.

X[modifier | modifier le code]

  • Character File Soundtrack

Sousei no Aquarion[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack 1
  • Original Soundtrack 2

Ōban, Star-Racers[modifier | modifier le code]

  • Original Soundtrack 1 : A Chance to Shine interprété par Akino Arai
  • Original Soundtrack 2 : Goodbye Yesterday [OST encore indisponible]

Macross Frontier[modifier | modifier le code]

  • Macross Frontier O.S.T.1 Nyan FRO.
  • Macross Frontier O.S.T.2 Nyan TRA☆
  • Vocal Collection Nyan Tama♀

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films live[modifier | modifier le code]

  • Ashura-jo no hitomi (Du sang dans les yeux)
  • Beautiful Sunday
  • Boku wa benkyou ga dekinai
  • Kamikaze Girls
  • Mizu no onna
  • Natsujikan no otonatachi
  • Noiseman Sound Insect
  • Surely Someday
  • tokyo.sora

Films d'animation[modifier | modifier le code]

  • Turn A Gundam Movie OST
Cowboy Bebop: Knockin' on Heaven's Door[modifier | modifier le code]

Avec The Seatbelts

Vision d'Escaflowne[modifier | modifier le code]

Avec Hajime Mizoguchi

  • A Girl in Gaia - Movie OST

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Cowboy Bebop
  • Earthwinds' [1]
  • Genghis Khan
  • Napple tale
  • Nobunaga's Ambition
  • Ragnarok Online II
  • Romance of the three kingdoms
  • Storm of the Meiji restoration
  • Shin Nobunaga densetsu I & II (la véritable légende de Nobunaga)
  • Uncharted waters I & II

Solo[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Song to fly

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Chanteurs[modifier | modifier le code]

Publicités[modifier | modifier le code]

Kanno a travaillé dans des publicités pour les entreprises suivantes[5] :

  • AEON
  • AGF Maxim
  • Ajinomoto
  • Asahi Glass
  • Avon
  • Cafe Noevir
  • Canon
  • Cosmo Oil
  • Daio Paper
  • Daiwa House
  • DoCoMo
  • Family Mart
  • Fancl
  • Fuji Xerox
  • Fujitsu
  • Glico
  • Half Century More
  • Haus Ten Bausch
  • Hisamitsu
  • Hitachi
  • House
  • IBM
  • Japan Medical Association
  • Japan Railways
  • Japan Telecom
  • J-Phone
  • Kanebo
  • KDDI
  • Kirin Beverage
  • Kincho
  • Kubota
  • Master Card International
  • Meiji
  • Microsoft
  • Mister Donut
  • Mitsubishi Heavy Industries
  • Mitsui Home
  • Morinaga
  • Nagatanien
  • National Ionity Nanocare
  • Nikon
  • Nintendo
  • Nissan
  • Ono Pharmaceutical
  • Ootsuka Caloriemate
  • Pioneer
  • Platinum Guild International
  • Pola
  • Seiko Epson
  • Seven Eleven
  • Sharp
  • Shimura
  • Shiseido
  • Sony
  • Suntory
  • Takano Yori Beauty Clinic
  • Tepco
  • Tirol Choco
  • Tokyo Gas
  • Tokyo Metro
  • Tombow Pencil
  • Toyota
  • Try Group
  • UFJ Bank
  • Vodafone
  • Yukiguni Maitake

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Yoko Kanno » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]