Walter Krüger (général SS)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Walter Krüger (général Heer).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walter Krüger.

Le titre de cet article comprend le caractère ü. Si celui-ci n'est pas disponible ou n'est pas désiré, le titre peut être écrit comme Walter Krueger.

Walter Krüger
Walter Krüger (à gauche) et le Generaloberst Erich Hoepner en octobre 1941 sur le front de l'Est
Walter Krüger (à gauche) et le Generaloberst Erich Hoepner en octobre 1941 sur le front de l'Est

Naissance 27 février 1890
Strasbourg
Décès 22 mai 1945 (à 55 ans)
Liepāja
Origine Allemand
Allégeance Flag of German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Flag Schutzstaffel.svg Waffen-SS
Grade General der Panzertruppen
Années de service 19331945
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement SS-PzGrenDiv "Das Reich"
VI. Waffen Armeekorps der SS
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives

Walter Krüger, né le 27 février 1890 à Strasbourg (Alsace-Lorraine, Empire allemand (aujourd'hui en France)) et mort le 22 mai 1945 à Liepāja dans la poche de Courlande, est un SS Obergruppenführer allemand qui a servi au sein de la Waffen-SS. Il est le frère de Friedrich-Wilhelm Krüger, haut responsable nazi en Pologne occupée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Krüger est le fils d'un officier de l'armée et fréquente l'École des cadets. Comme jeune sous-lieutenant, il rejoint le 110e régiment de fusiliers pendant la Première Guerre mondiale. Après la Première Guerre mondiale, il rejoint le Freikorps et combat dans la région baltique en 1919.

En 1933, quand Adolf Hitler prend le pouvoir, Krüger travaille dans la Reichswehr puis dans le département de formation de la Wehrmacht.

En 1935, il rejoint le SS-Verfügungstruppe où il forme le SS-Standarte Germania. À l'école des officiers SS de Bad Tölz, il sert comme instructeur.

Il obtient la Croix de chevalier de la Croix de fer, après avoir pris le commandement de la 4e division SS Polizei qui a combattu à Leningrad, Krüger participant lui-même au siège de la ville.

Krüger devient commandant de la division SS Das Reich en mars 1943. Puis, il devient inspecteur général des troupes d'infanterie de l'ensemble des Waffen-SS. Il assume le commandement du nouvellement formé et volontaire, VI (letton) SS Corps.

Alors qu'il est encerclé par l'Armée rouge dans la poche de Courlande en Lettonie, Krüger se suicide le 22 mai 1945, soit 14 jours après la capitulation de l'Allemagne.

Promotions[modifier | modifier le code]

  • 30 avril 1935 - SS-Obersturmbannführer
  • 30 janvier 1939 - SS-Standartenführer
  • 20 avril 1941 - SS-Brigadeführer et Generalmajor der Waffen-SS
  • 30 janvier 1942 - SS-Gruppenführer et Generalleutnant der Waffen-SS
  • 21 juin 1944 - SS-Obergruppenführer et General der Waffen-SS

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Citations
Source
Bibliographie
  • (en) Ailsby, Christopher (1997). SS: Roll Of Infamy. Motorbooks International. ISBN 0-7603-0409-2.
  • (de) Berger, Florian (1999). Mit Eichenlaub und Schwertern. Die höchstdekorierten Soldaten des Zweiten Weltkrieges. Selbstverlag Florian Berger. ISBN 3-9501307-0-5.
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. ISBN 3-7909-0284-5.
  • (de) Schaulen, Fritjof (2004). Eichenlaubträger 1940 - 1945 Zeitgeschichte in Farbe II Ihlefeld - Primozic. Selent, Allemagne : Pour le Mérite. ISBN 3-932381-21-1.
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939 - 1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Iéna, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. ISBN 978-3-938845-17-2.
Liens externes