Valdagno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valdagno
Blason de Valdagno
Héraldique
Image illustrative de l'article Valdagno
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Veneto.svg Vénétie 
Province Vicence  
Maire Alberto Neri
Code postal 36078, 36074 (Novale et Maglio di Sopra) et 36070 (S. Quirico et Piana)
Code ISTAT 024111
Code cadastral L551
Préfixe tel. 0445
Démographie
Gentilé valdagnesi
Population 26 889 hab. (31-12-2010[1])
Densité 536 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 39′ 00″ N 11° 18′ 00″ E / 45.65, 11.345° 39′ 00″ Nord 11° 18′ 00″ Est / 45.65, 11.3  
Altitude 266 m (min. : 214 m) (max. : 1 340 m)
Superficie 5 013 ha = 50,13 km2
Divers
Saint patron San Clemente
Fête patronale 23 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Valdagno

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Valdagno

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Valdagno
Liens
Site web http://www.comune.valdagno.vi.it/

Valdagno est une ville italienne de la province de Vicence dans la région Vénétie en Italie. Dans cette ville il y a 26.924 habitants Statistiche demografiche ISTAT. Ici est née l'usine textile de Marzotto SpA et se trouve le siège la chaine hôtelière des Jolly Hotels.

Deux des églises de la ville sont intitulées à Saint Gaétan de Thiene et à Saint Clément. Chaque année en automne a lieu l'homonyme Fête d'automne, avec activités didactiques et spectacles folkloriques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Période avant le XX siècle[modifier | modifier le code]

Fondé en 861, Valdagno a été nommé la première fois en 1184 dans un document qui a mis la ville en relation avec une famille feudataire d'origine allemande, les Trissino. À l'époque ils étaient les seigneurs du territoire. Après la domination des Scaliger et des Visconti, en 1404 Valdagno la ville devient partie de la République de Venise. Dans cette époque, le travail de la laine et du fer se développent, contribuant à consolider l'économie liée à l'agriculture et à l'élevage. En 1700, les premières usines pour le travail de la soie et de la laine voient le jour.

Après la chute de la République de Venise, Valdagno est agrégé à l'Empire austro-hongrois et en 1866 au Royaume d'Italie.

L'industrie de la laine commence avec la famille Marzotto dans l'année 1836. Très importante a été la contribution de Gaetano Marzotto (1894-1972) qui, en plus de son activité d'entrepreneur, a promu plusieurs projets dans le social (logements pour les travailleurs, installations sportives et de loisirs, le "Stade des Fleurs", où l'équipe de football de Valdagno a joué en serie B dans les années '50, écoles, maisons de retraite).

L'usine textile Marzotto


XXe siècle[modifier | modifier le code]

Valdagno a été décoré à la valeur militaire pour les sacrifices de son peuple et pour les activités de lutte partisane au cours de la Seconde Guerre mondiale. Un exemple est le meurtre de sept "partigiani" le 3 juillet 1944.

Après les événements tragiques de la Seconde Guerre mondiale, la ville a connu un développement économique et social significatif, surtout au milieu des années '60.

L'environnement naturel et le nouveau lien routier à est (le tunnel Valdagno-Schio) et à sud (la circonvallation de Cornedo et de Valdagno) ont permis une nouvelle renaissance de la ville, aussi pour les nouveaux logements que pour l'installation des activités de production à fort contenu technologique.

Monuments et centres d'intérêts[modifier | modifier le code]

Le centre historique[modifier | modifier le code]

Le village social[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Le Musée D.Dal Lago[modifier | modifier le code]

Le Musée du textile[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Hockey[modifier | modifier le code]

Installations sportives[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Hameaux et villes limitrophes[modifier | modifier le code]

Valdagno de nuit

Les autres Hameaux sont Ambrosini, Baracca, Barbarana, Battistini, Bergamini di Sotto, Bernardi, Biceghi, Boscati, Brentani, Campotamaso, Case, Castelvecchio, Castrazzano, Cecchetti, Cerealto, Croce Milani, Croce Santa Maria, Crosara, Dede, Fontana, Fornari, Frati di Santa Maria, Gavazzolo, Giacomazzi, Giani, Giara di Sopra, Grigolati, Guasine, Isola Verde, Lora di Sotto, Lorenzi, Lovati, Lure, Maglio di Sopra, Marcantoni, Mascarelle, Maso, Massegnan, Massignani, Mattiazzi, Mecceneri, Menti di Sotto, Motto Curto, Motto Lungo, Mucchione, Nogara di Piana, Nogareo, Novale, Novella, Peretti, Piana, Pieri, Pozza, Predelle, Preti, Priara, Re, Rossati, Rossati di Sopra, Salton, San Quirico, Sbricci, Spelaccia, Tandani, Tomasoni, Tommasi, Urbani di Sopra, Vegri, Venco, Visonà, Zarantonelli, Zenere. Les villes limitrophes à Valdagno sont Altissimo, Brogliano, Cornedo Vicentino, Crespadoro, Monte di Malo, Recoaro Terme, Schio, Torrebelvicino.

Personnages liés à la ville[modifier | modifier le code]

  • Bruto Caldonazzo, mathématicien
  • Gaetano Marzotto, entrepreneur
  • Matteo Marzotto, administrateur délégué de Valentino Fashion Group
  • Umberto Marzotto
  • Pietro Marzotto, entrepreneur, déjà président de la Marzotto SpA, comte de Valdagno et de Castelvecchio
  • Nicoletta Bauce, participante à le festival de Sanremo 1979
  • Vittorio Bicego, missionnaire en Guinée-Bissau
  • Agostino Cacciavillan, cardinal protodiacre
  • Piero Tonin, auteur de bandes dessinées et animateur
  • Paolo Zanetti, footballeur
  • Domenico De' Paoli musicien
  • Piero Calvi grimpeur
  • Giannino Marzotto entrepreneur, vainqueur de deux Mille Miglia
  • Riccardo Quacquarelli entrepreneur, dernier président vainqueur du championnat de football à Valdagno

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Valdagno est jumelée avec :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mairie de Valdagno, Noi cittadini 2005, Guida ai Diritti del comune di Valdagno, Editore TIZIANOMOTTI&C

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :