Marostica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marostica
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Veneto.svg Vénétie 
Province Vicence  
Code postal 36063
Code ISTAT 024057
Code cadastral E970
Préfixe tel. 0424
Démographie
Gentilé marosticensi
Population 13 824 hab. (31-12-2010[1])
Densité 384 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 45′ 00″ N 11° 39′ 00″ E / 45.75, 11.6545° 45′ 00″ Nord 11° 39′ 00″ Est / 45.75, 11.65  
Altitude Min. 103 m – Max. 103 m
Superficie 3 600 ha = 36 km2
Divers
Saint patron San Simeone
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Marostica

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Marostica

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Marostica
Liens
Site web http://www.comune.marostica.vi.it/

Marostica est une commune italienne de la province de Vicence dans la région Vénétie en Italie.

Ses habitants sont appelés les marosticensi.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis le Congrès de Vienne (1815) jusqu'en 1866, la commune fait partie de la monarchie autrichienne (Royaume lombardo-vénitien), gouvernement de Vénétie.

Timbre du Royaume lombardo-vénitien de 1863, 5 soldi oblitéré à MAROSTICA

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Le cœur de Marostica est constitué par un ensemble médiéval particulièrement bien conservé et entouré d’une enceinte reliant le château supérieur au château inférieur. C’est sur la place du château (piazza Castello), devant le château inférieur, que se déroulent tous les deux ans la partie d’échecs avec des personnages vivants, en costume du XVe siècle.

Économie[modifier | modifier le code]

Marostica a par ailleurs obtenu la reconnaissance de qualité IGP pour ses cerises.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église San Antonio contient une œuvre de Jacopo Bassano, avec la participation de son fils Francesco, Le Prêche de saint Paul, datant de 1574[2].

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

  • Curiosité

Dans la ville de Marostica, chaque année deux manifestations particulières et très fréquentées, se déroulent respectivement sur la place devant le château et à l'intérieur du château. La première a lieu chaque mois de septembre les années paires : c'est la très fameuse partie d'échecs vivante dont l'origine remonte à l'année 1454. Les pièces de l'échiquier sont des personnes en costume de l'époque, avec accessoires et chevaux. Le reste du temps, les costumes peuvent être observés dans un petit musée. La seconde est le Salon International du Dessin Humoristique, avec le concours « Umoristi a Marostica » qui se tient annuellement depuis 1969.

La partie d'échecs fait référence à l'histoire de deux nobles guerriers, Rinaldo d'Angarano et Vieri da Vallonara, qui étaient tous deux amoureux de la belle Lionora. Le père de Lionora, le châtelain de Marostica, Taddeo Parisio, interdit aux deux prétendants de se battre en duel comme le voulait l'usage de l'époque, et leur ordonna de jouer une partie du noble jeu d'échecs. Taddeo Parisio décida que le vainqueur de la partie pourrait alors épouser la belle Lionora, tandis que le perdant épouserait sa sœur cadette Oldrada[3].

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
13 juin 2004 en cours Alcide Bertazzo l.Nord-Civiche  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Crosara, Marsan, Pradipaldo, San Luca, Valle San Floriano, Vallonara

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bassano del Grappa, Conco, Lusiana, Mason Vicentino, Molvena, Nove, Pianezze, Salcedo, Schiavon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Raphaël Pic, « Fous de Bassano », Muséart, no 98,‎ juin 1998, p.32
  3. (fr) Marostica, le défi des échecs,(fr) L'histoire du jeu remonte à 1454 lorsque Marostica appartenait à la République de Venise
  4. (it) Marostica
  5. (fr) Jumelage avec Marostica

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]