Un matin comme les autres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un matin comme les autres (titre original : Beloved Infidel) est un film américain réalisé par Henry King d'après le roman autobiographique de la journaliste Sheilah Graham, dernier amour de l'écrivain Francis Scott Fitzgerald. Le film est sorti sur les écrans américains en 1959.

Synopsis[modifier | modifier le code]

  • Les relations amoureuses et les rapports compliqués de la journaliste Sheilah Graham avec le romancier Francis Scott Fitzgerald.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Beloved Infidel
  • Titre français : Un matin comme les autres
  • Réalisation : Henry King
  • Assistant réalisateur : Stanley Hough
  • Scénario : Sy Bartlett, d'après le récit de Sheilah Graham
  • Photographie : Leon Shamroy - Couleurs
  • Musique : Franz Waxman
  • Son : Stéréo
  • Montage : William Reynolds
  • Décors : Eli Benneche, Walter M. Scott
  • Costumes : Bill Thomas
  • Production : Jerry Wald pour The Company of Artists et Twentieth Century Fox
  • Durée : 123 minutes
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Date de sortie aux États-Unis : 17/11/1959
  • Date de sortie en France : 02/03/1960
  • Genre : Film dramatique

Distribution artistique[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Dans cette biographie indirecte de Francis Scott Fitzgerald[1], située à Hollywood dans les années trente, une des scènes est extraite du tournage du film, L'Incendie de Chicago, réalisé en 1937 par Henry King lui-même. Tom Greenway incarne le rôle du cinéaste. « La réapparition du film de 1937 ranime la sensation d'une cohérence et de pièces qui s'emboîtent » à l'intérieur d'une œuvre « dont les scènes lyriques évoquent la dérive des êtres »[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Henry King adaptera ensuite Tendre est la nuit, un des meilleurs romans de l'écrivain, publié en 1934.
  2. (Pierre Berthomieu, Hollywood classique, le temps des géants, Rouge profond, 2009)