Trottinette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scène de rue en 1936, avec une trottinette.
Enfant sur une trottinette miniature

La trottinette ou patinette[1] (scooter en anglais) était d'abord un jouet d'enfant, composé d'une planche (portée par deux ou trois roues) sur laquelle on pose son pied, l'autre jambe étant utilisée pour se propulser. La trottinette se différencie de la planche à roulettes (skateboard en anglais) par le nombre de roues, la présence d'un guidon qui permet de diriger la roue avant, et la position de face que l'on y adopte. Les trottinettes actuelles sont généralement en aluminium et pliables. D'autres, pour les enfants, sont en plastique et ne se plient pas.

Un modèle a existé dans les années 1950, muni d'une pédale à enfoncer, qui actionnait une chaîne entraînant un pignon à roue libre sur la roue arrière, avec un rappel par ressort : en appuyant de façon rapide et répétée sur la pédale, il était possible de rouler de façon prolongée sans remettre le pied par terre.

Depuis la fin des années 1990, la trottinette revient à la mode chez les jeunes et même chez les hommes d'affaires dans les pays anglo-saxons. C'est un moyen de transport actif bien adapté à l'intermodalité. La trottinette est devenue un moyen de transport prisé chez les jeunes pour se déplacer en soirée. Elle permet en effet de mélanger sport et rapidité de trafic.[réf. nécessaire]

En ville, on se déplace en moyenne à 10 km/h[2].

Trottinette à moteur électrique[modifier | modifier le code]

Les récents progrès en motorisation électrique au niveau des batteries électro-chimiques plus légères, des moteurs à rendement amélioré, de l'électronique de commande permettent actuellement de motoriser la trottinette pour en faire une aide efficace à la marche du piéton, réduisant notablement sa fatigue sur une longue distance lorsque l'état du sol le permet, c'est-à-dire faible déclivité et bon entretien du revêtement des trottoirs.

Ces trottinettes ont eu des succès dans des séries et des films pour la jeunesse (Volt, Linus et Boom...).

Les premiers dessins des trottinettes motorisées ont été réalisés par Roland Puisset en 1967.[réf. nécessaire]

Depuis la fin des années 1980, des progrès similaires réalisés sur les petits moteurs à essence (d'un poids d'un à deux kilogrammes) dans l'industrie des débroussailleuses ont permis d'adapter ces moteurs sur des trottinettes, et ont donné naissance à un nouveau sport en plein développement aux États-Unis. Cela inclut des courses de distance sur route, des courses sur circuit, des compétitions de saut acrobatique, et bien d'autres disciplines.

À côté des modèles traditionnels fabriqués aux USA, on trouve maintenant de plus en plus de modèles utilisant des technologies électriques (moteur roue, brushless, à courroie...).

Les trottinettes légères sont bien adaptées au transport multimodal. En France, les services publics reconnaissent leur utilisation en tant que jeu, leur autorisation selon le code des piétons et le principe de prudence[3].

En France, en vertu de l'article R311-1 du code de la route, seules les trottinettes à moteur ne pouvant circuler à une vitesse supérieure ou égale à 6 km/h sont autorisées sur le trottoir et seules les trottinettes ayant une plaque d'immatriculation peuvent circuler sur la route. Toutes les autres trottinettes à moteur sont interdites sur la voie publique[4].

Trottinette de sport[modifier | modifier le code]

Pratique du freestyle

Le freestyle[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Trottinette freestyle.

Depuis les années 2000 la trottinette est utilisée pour le freestyle. Cette pratique, qui vient du BMX, est composée de diverses figures (tricks)[5] :

  • Tailwhip, le plateau de la trottinette fait une rotation complète autour du guidon
  • Bus Driver, le guidon de la trottinette fait une rotation a 360° sans que le rider ne lâche les mains
  • Bar spin, Dérivé du bus mais en lâchant les deux mains.
  • Briflip, la trottinette pivote verticalement en arrière
  • Fingerwhip, le trotirider lance un tailwhip avec les mains.
  • Nothing, le trotirider lâche les mains et ne pose pas les pieds sur le plateau durant un saut.
  • 180°, demi-tour en sautant avec la trottinette
  • 360°, faire un tour complet en sautant avec la trottinette
  • Bunny up, Faire un simple saut avec la trottinette
  • Condor, lors d'un saut attraper le guidon entre les jambes et tendre les bras
  • Backflip, faire un salto arrière avec la trottinette
  • Frontflip, faire un salto avant avec la trottinette
  • heelwhip , le plateau tourne dans le sens inverse du tailwhip il sera envoyé vers l'avant
  • Inward , La trottinette pivote en avant sans lâcher les mains
  • Turndown , Le rider tourne a 180° sans enlever les pieds du plateau
  • X-up , tourner le guidon a 180°
  • 720° , le rider effectue 2 tours comme le 360°
  • 1080° , comme le 720° et le 360°, le rider va faire 3 tours

Une compétition de trottinette freestyle a lieu tous les ans en Suisse à Montreux, à Lyon ou encore à Marseille. Mais il y a de plus en plus de compétitions comme dans les petites villes pour faire connaître un petit peu plus ce sport.

Des magazines consacrés au freestyle sont apparus, comme Scoot mag et Scoot nation, en langue anglaise et FrenchToast magazine distribué partout à travers le monde en anglais et en français.

Le footbike ou pédicycle[modifier | modifier le code]

Un footbike

Cette variante du concept a une roue avant de la taille de celle d'un vélo et une roue arrière bien plus petite. Il est développé en Finlande depuis 1994[6]. L'engin est destiné à la vitesse, à une utilisation sportive. Le nom de Footbike a été choisi par les dirigeants des principaux clubs européens[7]. Depuis, un fabricant utilise ce nom, pour développer sa propre marque. Le nom générique pédicycle tend à se développer et a été utilisé pour la première fois officiellement pour une manche de coupe d'Europe à Lyon en 2012.

Les premières courses européennes ont eu lieu dès 1997. La coupe d’Europe Footbike Eurocup, a lieu chaque année depuis 2001[8]. La première compétition française a eu lieu en mai 2010 à Lyon. Début 2010, l'association française de trottinette de sport[9] s'est donné comme objectif de promouvoir et de développer ce sport.

Localisation des Championnats du Monde[modifier | modifier le code]

  • 2004 - Plzen - République tchèque
  • 2006 - Helsinki - Finlande
  • 2008 - Kampen - Pays Bas
  • 2010 : Rapy - Italy
  • 2012 : Saint Wendel - Allemagne

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]