Traquet oreillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Traquet oreillard (Oenanthe hispanica) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Muscicapidae.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une espèce facile à reconnaître, bien que très localisée (longueur de 15 cm; envergure de 28 cm). Le plumage d'été est blanc ou fauve dessus et noir au niveau des oreilles, ainsi que sur les ailes. La gorge est noire ou blanche, selon le phénotype. Le traquet oreillard se nourrit d'insectes qu'il chasse activement dans les rochers.

Son chant puissant, émis aussi pendant le vol, se compose de sons aigus alternés avec un gazouillis.

Comportement[modifier | modifier le code]

Reproduction[modifier | modifier le code]

Il installe son nid dans un trou de mur ou de roche, à même le sol ou sous un rocher. Il le construit au mois de mai avec des végétaux, de la laine et des plumes. La femelle y dépose de 3 à 6 œufs bleu-vert tachetés de brun-rouge qu'elle couve pendant 2 semaines (durée qui correspond également au séjour des petits dans le nid). On compte en principe une ponte par an, parfois 2 lorsque les conditions sont favorables ou lorsque la première couvée a été détruite.

Répartition[modifier | modifier le code]

Le Traquet oreillard a une aire de répartition de l'Espagne, jusqu'en Afrique du Nord en passant par l'Italie, la Grèce, la Yougoslavie, la Turquie et l'Asie Mineure. Cette espèce migratrice hiverne en Afrique. En France, c'est un visiteur d'été que l'on rencontre de fin mars à octobre.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce traquet préfère les endroits caillouteux et ensoleillés, situés le plus souvent au bord de la mer. Il fréquente les carrières abandonnées et les vignobles disposés en terrasses. Il niche jusqu'à 1 000 m d'altitude.


Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758 sous le nom initial de Motacilla hispanica.

Synonyme[modifier | modifier le code]

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il existe deux sous-espèces :

  • Oenanthe hispanica hispanica
  • Oenanthe hispanica melanoleuca, parfois considérée comme une espèce à part entière, le Traquet noir et blanc (Oenanthe melanoleuca).

Elles sont parfois aussi considérées comme espèces distinctes.

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

del Hoyo J., Elliott A. & Christie D. (2005) Handbook of the Birds of the World, Volume 10, Cuckoo-shrikes to Thrushes. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 895 p.