Traité de Corbeil (1326)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traité de Corbeil.

Le traité de Corbeil est signé en avril 1326 entre l'Écosse et la France, au prieuré de Saint-Jean-en-l'Isle à Corbeil-Essonnes[1], et plus particulièrement entre Robert Ier d'Écosse (plus connu sous le nom de Robert De Brus) et Charles IV.

Historique[modifier | modifier le code]

Le traité de Corbeil renouvelle l'Auld Alliance de 1295. Il confirma l'obligation de chacun de déclarer la guerre et de se joindre à l'autre si l'un des deux était attaqué par l'Angleterre. Thomas Randolph (1er comte de Moray) était à la tête de la délégation écossaise[2] (alors sous le règne de Robert Ier d'Écosse).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire : Commémoration du 750ème anniversaire du Traité de Corbeil
  2. Ronald McNair Scott: Robert the Bruce, King of Scots, Hutchinson & Co 1982, p 216.