Torgny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Torgny
L'ancien lavoir.
L'ancien lavoir.
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Virton
Commune Rouvroy
Code postal 6767
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Torgnolais(e)
Population 233 hab. (31/12/2006)
Géographie
Coordonnées 49° 30.45′ N 5° 28.5′ E / 49.5075, 5.475 ()49° 30.45′ Nord 5° 28.5′ Est / 49.5075, 5.475 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Torgny

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Torgny
Liens
Site officiel www.torgny.be


Torgny est une section de la commune belge de Rouvroy située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Torgny est le village le plus méridional de Belgique. C'est aussi la localité belge la plus éloignée de Bruxelles, la capitale fédérale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Torgny se situe à une distance de :

Histoire[modifier | modifier le code]

La Cour Lassus est l'endroit où l'on situe le berceau du village. Ancienne maison forte, elle aurait[réf. nécessaire] appartenu à Pierre de Bar, seigneur de Forges. En 1301, Pierre de Bar, accompagné du comte de Luxembourg, affranchit Torgny à la loi de Beaumont. En 1302, il vend le fief de la Cour Lassus et la Crouée à Jean de Luxembourg. La Cour Lassus portera désormais le nom de Cour de Bohême car le comte de Luxembourg est aussi roi de Bohême.

Particularités[modifier | modifier le code]

À hauteur de Torgny, la Chiers matérialise la frontière entre la Belgique et la France. Elle est considérée comme la plus ancienne frontière belgo-française, car c'est en 1659 qu'elle fut fixée par le traité des Pyrénées.

Torgny est réputée pour son microclimat exceptionnellement chaud et sec[réf. nécessaire].

Torgny fait partie de l'association regroupant les plus beaux villages de Wallonie depuis 1996.

Ce village possède une réserve naturelle, anciennement une carrière où les gens allaient chercher les pierres pour construire leurs maisons. En 1943, la carrière devint réserve naturelle et on lui attribua le nom de celui qui découvrit la cigale : Raymond Mayné.

Le vin[modifier | modifier le code]

La culture de la vigne décrut au XIXe siècle ; en 1828, on comptait encore 28 parcelles de vignes à Torgny. Le vin produit était assimilé au vin des côtes de Meuse françaises. Il fallait le boire dans l'année. La vigne a été replantée en 1954. La production actuelle[Quand ?], qui est de plus de 6 000 bouteilles de vin sec blanc, en fait le premier et le plus connu des vignobles belges.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]