Topsy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Topsy est une éléphante apprivoisée qui a été exécutée par électrocution le 4 janvier 1903.

Vie[modifier | modifier le code]

Topsy a été amenée aux États-Unis vers 1875 par le Cirque Forepaugh qui la donna en représentation dans tout le pays. En 1903 elle était âgée de 36 ans (28 selon d'autres sources), pesait 6 tonnes, mesurait 3 mètres de hauteur et 6 mètres de longueur[1]. En 1900 elle tue deux hommes au Texas et, en 1903, l'un des ses dresseurs qui aurait tenté de lui faire manger une cigarette allumée. Elle passe ses dernières années au Luna Park de Coney Island. Seul son dernier gardien Frédéric Ault était capable de la gérer ; mais le 6 décembre 1902, ivre, il parcourt la ville sur le dos de l'éléphant[2].

Mort[modifier | modifier le code]

Electrocuting an Elephant

Suite à l'incident, les propriétaires du parc — Frederick Thompson et Elmer Dundy — décident d'exécuter l'animal en raison du passé violent de Topsy et du manque de fiabilité de son dresseur.

Ils avaient d'abord l'intention de la tuer par pendaison tout comme l'éléphante Mary (éléphant) (en), mais la Société américaine pour la prévention de la cruauté envers les animaux protesta contre cette idée. L'inventeur Thomas Edison proposa alors l'électrocution par courant alternatif, déjà utilisée pour les humains depuis 1890 avec la chaise électrique.

Pour rendre l'exécution plus efficace, on fit manger à Topsy des carottes mélangées à 460 grains de cyanure de potassium avant que la tension de 6 600 V ne soit envoyé à travers son corps. Topsy mourut en quelques secondes.

Edison filma l'exécution, et la diffusa l'année suivante sous la forme d'un court métrage muet titré Electrocuting an Elephant (électrocuter un éléphant). Environ 1 500 personnes assistèrent à l'événement, et le film d'Edison fut vu par de nombreuses personnes à travers les États-Unis.

Le 20 juillet 2003, un bâtiment a été construit en mémoire de Topsy dans le musée de Coney Island.

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Tom McNichol: AC/DC. The Savage Tale of the First Standards War. A Wiley Imprint 2006, ISBN 9780787982676 ; Chapitre : Killing an Elephant, S. 143–154

Références[modifier | modifier le code]

  1. The New York Times; Commercial Advertiser "Bad elephant killed. Topsy meets quick and painless death at Coney Island, ", 5 janvier 1903
  2. Online-Archiv The New York Times: ELEPHANT TERRORIZES CONEY ISLAND POLICE. 6 décembre 1902 , abgerufen am 19. Dezember 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]