The Harder They Come (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tout, tout de suite

Titre original The Harder They Come
Réalisation Perry Henzell
Scénario Perry Henzell
Trevor D. Rhone
Acteurs principaux
Sociétés de production Perry Henzell
Chris Blackwell
Pays d’origine Jamaïque
Sortie 1972
Durée 120 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Harder They Come (titre français : Tout, tout de suite) est un film policier jamaïcain réalisé par Perry Henzell et sorti en 1972 au festival du film de Venise et le 8 février 1973 aux États-Unis.

Le film met en vedette le chanteur de reggae Jimmy Cliff, qui joue Ivanhoe Martin, un personnage basé sur Rhyging[1], un criminel jamaïcain réel qui s'est rendu célèbre dans les années 1940.

La bande originale du film est considérée comme une percée pour le reggae aux États-Unis.

En 2005, The Harder They Come a été adapté en comédie musicale par le Theatre Royal Stratford East et UK Arts International au Royaume-Uni. Écrit et adapté par Henzell, le spectacle a commencé le 25 mars 2006, offrant non seulement la bande originale, mais quelques ajouts, notamment «The Ganja Song", écrit par Geraldine Connor.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film raconte l'histoire d'Ivan, un provincial qui rend visite à sa mère à Kingston et veut devenir chanteur. Sa mère, très pauvre, lui conseille d'aller plutôt voir un curé pour trouver du travail. Poussé par la faim, il s'y résigne, mais ne renonce pas et obtient une audition chez Hilton, un gros producteur qui lui fait enregistrer le fameux The Harder They Come, splendide composition de Jimmy Cliff que l'on voit réellement enregistrer ce titre en une prise, la première. Refusant, comme il vient de le chanter avec défiance, d'abandonner ses droits pour quelques dollars, Ivan refuse de signer le contrat et son disque ne sort pas.
Il est ensuite renvoyé de chez le curé dont il courtise la fille adoptive et, après une rixe, au cours de laquelle il balafre un rival, Ivan est condamné par un juge à être cravaché.
Quelque temps après, José, une des premières personnes qu'il a rencontré à Kingston, lui propose de revendre de la marijuana. Ivan, toujours arrogant et ambitieux, décide rapidement de se mettre à son compte et se fait trahir par ses complices. Poursuivi par la police, il tue un motard par peur du fouet et se transforme en hors-la-loi. Sa chanson est alors diffusée par le producteur et devient un tube dans toute l'île. Ivan, héros en cavale défiant les autorités devient extrêmement populaire.
Dans les dix dernières minutes du film, on voit Ivan nageant vers un navire rapide qui devrait le mener en sécurité. Cependant, il n'arrive pas s'accrocher à l'échelle. Quand il ouvre les yeux, il est échoué à terre. Il s'endort à l'ombre d'un arbre, puis se réveille, alerté de la présence de policiers armés de fusils. Il sort de sa cachette et sort ses revolvers, mais la police tire sur lui à plusieurs reprises et le film se termine brusquement, affichant le générique de fin. Il est présumé mort.

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Jimmy Cliff: Ivanhoe "Ivan" Martin
  • Janet Bartley: Elsa
  • Carl Bradshaw: José
  • Ras Daniel Hartman: Pedro
  • Basil Keane: le prêcheur

Bande originale[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a reçu un accueil partagé, de positif à très positif [2],[3],[4].

Remake[modifier | modifier le code]

Un remake du film est en projet, avec un scénario écrit par Chris Salewicz [5],[6]. Le film est une joint-venture entre Justine, la fille de Perry Henzell, Xingu Films et Photos Conquering Lion. Le tournage doit débuter en 2011, avec une date de sortie prévue de 2012[6].

Roman tiré du film[modifier | modifier le code]

En 1980, l'auteur américano-jamaïcain Michael Thelwell a publié un roman basé sur le film, en utilisant le même titre. Thelwell a inséré de nombreux proverbes jamaïcains dans le roman qui n'étaient pas dans le film [7].

Utilisation dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

La chanson Hitz de l'album No More Idols de piste de Chase & Status comporte un échantillon de dialogues du film, ainsi que le morceau Sunday Dub sur le Tino's Breaks Volume 5 (Dub) par Tino Corp.

Une référence au film est faite dans The Guns of Brixton de The Clash dans l'album London Calling. Jimmy Cliff a enregistré une reprise de cette chanson en 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://en.wikipedia.org/wiki/Rhyging
  2. (en) A. H. Weiler, « Screen: Not for Tourists:Jamaica's Other Face in 'Harder They Come », The New York Times,‎ 1973-02-09 (lire en ligne)
  3. (en) « The Harder They Come », Chicago Sun Times (consulté le 12 avr. 2011)
  4. (en) « The Harder They Come », Variety,‎ 1972-09-06 (lire en ligne)
  5. (en) Andrew Pulver, « The Harder They Come set for modern reggae remake », The Guardian, London,‎ 2011-04-11 (lire en ligne)
  6. a et b Campbell, Howard (2011) "'Harder They Come' Remake Set For 2012", Jamaica Gleaner, 11 April 2011, retrieved 2011-04-25
  7. (en)Coteus, Stephen. 2011. "Touble never sets like rain": Proverb (in)direction in Michael Thelwell's The Harder They Come. Proverbium 28:1-30.