Theta Ursae Majoris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 09h 32m 51.4343s, +51° 40′ 38.281″

θ UMa

Époque 2000

Données d'observation
Ascension droite 09h 32m 51,4343s[1]
Déclinaison +51° 40′ 38,281″[1]
Constellation Grande Ourse
Magnitude apparente 3,20 / 13,8[1],[2]
Caractéristiques
Type spectral F6IV[1]/ M6[3]
Indice U-B 0,02[4]/ ?
Indice B-V 0,43[1]/ ?
Indice R-I ?/ ?
Indice J-K ?/ ?
Variabilité suspectée
(± 0,02 mag)[5]/ ?
Astrométrie
Vitesse radiale 15,4 ± 0,9 km/s[1]
Mouvement propre μα = -947,01 ± 0,60 mas/a[1]
μδ = -535,64 ± 0,38 mas/a[1]
Parallaxe 74,15 ± 0,74 mas[1]
Distance 44,0 ± 0,5 al[6]
(13,5 ± 0,2 pc)
Magnitude absolue 2,55[6]
Caractéristiques physiques
Masse 1,35 ± 0,04 M[7]/ ? M
Rayon R/ ? R
Gravité de surface (log g) 3,65–4,23[8],[9],[7]/ ?
Luminosité ≈ 7,6 L[3]/ ? L
Température 6 225–6 380 K[8]/ ? K
Métallicité -0,27–-0,05[8]/ ?
Rotation km/s/ ?km/s
Âge 2,51–2,95 ×109 a[7]/ ? a
Système planétaire
Planètes Aucune détectée
Étoile triple
Compagnon Aa / B
Demi-grand axe (a) ≈ 1 ua / ≈ 90 ua
Excentricité (e) ?
Période (P) 371 j / B: ≈ 700 a
Inclinaison (i) ?°
arg. péri. (ω) ?°
Long. nœud asc. (Ω) ?°
Époque du périastre (τ) JJ

Autres désignations

Al Haud, Sarir, HR 3775, HD 82328, GJ 354 A+GJ 354 B, HIP 46853, SAO 27289

Theta Ursae Majoris (θ UMa) est une étoile triple de type spectral F située dans la constellation de la Grande Ourse. Le composant A (GJ 354 A) est une binaire spectroscopique comprenant une sous-géante de type F de magnitude apparente 3,2[10],[1]. Le compagnon B (GJ 354 B) est une naine M6[3] de magnitude 13,8 situé à 4,1 secondes d'arc[11].

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) GJ 354 A sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg
  2. (en) GJ 354 B sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg
  3. a, b et c (en) James B. Kaler, « θ UMa », sur Stars
  4. (en) J.-C. Merilliod, Compilation of Eggen's UBV data, transformed to UBV [présentation en ligne]
  5. B.V. Kukarkin et al., « Catalogue of suspected variable stars » dans Nachrichtenblatt der Vereinigung der Sternfreunde e.V, 1981 [présentation en ligne]
  6. a et b Déduit de la parallaxe et de la magnitude apparente.
  7. a, b et c (en) Y. Takeda, « Fundamental Parameters and Elemental Abundances of 160 F-G-K Stars Based on OAO Spectrum Database », Publications of the Astronomical Society of the Pacific, vol. 59,‎ 2007, p. 335-356 (résumé) [catalogue]
  8. a, b et c Valeurs maximale et minimale de la littérature des années 1990 et 2000, compilées par Cayrel de Strobel (2001) plus celle de Takeda (2007)
  9. (en) G. Cayrel de Strobel, C. Soubiran, N.G. Ralite, « A Catalogue of [Fe/H] determinations of F, G, K stars: 2001 Edition », Astronomy and Astrophysics, vol. 373,‎ 2001, p. 159 (résumé, lire en ligne) [catalogue]
  10. (en) DR 3775 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg
  11. (en) A. Poveda et al., « Statistical Studies of Visual Double and Multiple Stars II. A Catalogue of Nearby Wide Binary and Multiple Systems », Revista Mexicana de Astronomía y Astrofísica, vol. 28,‎ 1994, p. 43-89 (résumé)